- Mairie

Budget 2018. Maîtrise des dépenses et poursuite des investissements

Pose de la nouvelle passerelle de la gare de Saint-Nazaire. © Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay - Agrandir l'image, .JPG 463Ko (fenêtre modale)
La gare change petit à petit de visage avec la pose de la nouvelle passerelle sur le quai. Les travaux se poursuivront toute l’année 2018 pour une mise en service complète tout début 2019. La Ville de Saint-Nazaire y investit 1,4 M€.

Malgré les nouvelles contraintes financières décidées par le gouvernement, la bonne santé financière de Saint-Nazaire permet de poursuivre les investissements nécessaires au développement du territoire et de continuer à assurer le service public au quotidien. Le point sur le budget 2018.

Le gouvernement impose désormais aux collectivités locales de ne pas augmenter leurs dépenses de plus de 1,1% chaque année inflation comprise. La majorité municipale met en oeuvre depuis 2014, un projet stratégique qui prévoyait une augmentation du même ordre mais sans compter l’inflation. 

Les prévisions d’inflation pour les prochaines années sont égales ou supérieures à cette barre des 1,1%. A terme donc, il s’agit bien, mécaniquement, d’une baisse du budget de fonctionnement. Pour Saint-Nazaire, il faudra trouver environ 300 000 euros d’économies en 2018 et 1,5M€ en 2022.  

Maîtriser les dépenses publiques

L’Etat a bien prévu d’octroyer des bonus à certaines communes en fonction de leur situation mais pour le moment Saint-Nazaire ne pourra pas en bénéficier 
"Nous partageons bien évidement l’importance de maîtriser les dépenses publiques et nous avions justement bâti notre projet sur cette base. Le problème c’est que cette nouvelle règle s’applique à tous de la même manière, sans faire de différence entre les villes dont les finances sont saines et les autres, " regrette David Samzun, maire de Saint-Nazaire"  

Quelles économies ? 

Pour contenir les dépenses au niveau demandé dans la loi de finances 2018, il n’y aura pas de coupe drastique dans tel ou tel secteur. L’effort devra aussi porter sur la maîtrise de la masse salariale qui représente 57% des dépenses de fonctionnement. "En cas de départ à la retraite", détaille Martin Arnout, adjoint aux finances "le remplacement ne sera pas systématique, on étudiera chaque situation pour en décider. Et si dans certains services, les effectifs baissent, on ajustera en conséquence la charge de travail."

"Notre responsabilité, tout en maîtrisant les dépenses, c’est de préparer un avenir robuste pour Saint-Nazaire, de jouer notre rôle d’investisseur dans l’économie locale. En 2014, je me suis engagé à ne pas augmenter les taux d’imposition pendant toute la durée du mandat. Pour mener à son terme notre projet stratégique, nous avons donc recours à des emprunts.", explique David Samzun. 


"En 2018, notre dette augmente, complète Martin Arnout, adjoint aux finances, mais elle reste deux fois inférieure à la moyenne des villes comparables à Saint-Nazaire. Notre bonne situation financière nous permet d’obtenir des taux intéressants. C’est sans risque pour le futur."

Les chiffres clés du budget 2018

Sur l’agenda 2018 du projet stratégique

La rénovation de la gare.  La gare change petit à petit de visage avec la pose de la nouvelle passerelle sur le quai. Les travaux se poursuivront toute l’année 2018 pour une mise en service complète tout début 2019.

Site de valorisation des énergies marines renouvelables . Aménagement centre d’exploration de l’éolien en mer sous et sur la terrasse panoramique dans le port de Saint-Nazaire

Restaurant Scolaire Ferdinand Buisson. Marchés de travaux attribués – travaux 2018 - livraison 2019

Réhabilitation des écoles Jean Zay, et Michelet. 
Lancement des études

Réhabilitation du gymnase de Porcé. 
La 2e phase est en cours à l’intérieur du gymnase. 

Sols sportifs. 
Le sol de la Soucoupe rénové est opérationnel depuis fin janvier.

Terrain synthétique Méan. Les études sont finalisées, les marchés de travaux sont lancés.  

Place du Commando.
 Sur la place du commando, cinq commerces (bars et restauration) sont en cours de livraisons. Premières ouvertures attendues dès cet été. La place bénéficie d’un système d’éclairage qui permet de créer différentes ambiances et de projeter des images sur le sol. 

Alvéole 12. 
La nouvelle salle multi-événements qui remplace la salle Jacques Brel ouvrira cet été. 

Réhabilitation des halles de Méan-Penhoët. 
Les études sont en cours et un appel à projet sera lancé en 2018. 

Usine élévatoire – Centre d’interprétation de la Loire.
 Le projet a été abandonné par la Région des Pays de la Loire. Le port a lancé un appel à candidatures pour imaginer le futur de ce bâtiment emblématique.

Grande marée.
 Le festival qui signe le début de l’été revient cet année après l’éclipse The Bridge en 2017. Une nouvelle version à découvrir en juin.

Droit de pétition. 
La mise en œuvre est prévue fin 2018 
«Qualiville». Saint-Nazaire a obtenu le label pour la qualité d’accueil des services municipaux. 

PLUI. 
Le Plan local d’urbanisme intercommunal sera adopté fin 2018.

Initiatives citoyennes. 
Un dispositif d’accompagnement sera mis en oeuvre d’ici cet été.

Le vote du budget 2018

  • 38 voix pour (Groupes PS et citoyens engagés, PRG, Europe écologie- Les Verts et les deux groupes Parti communiste)
  • 7 voix contre (Saint-Nazaire centre droit et Modem)
  • 3 abstentions (Saint-Nazaire Bleu marine)