- Culture

Des élèves du Conservatoire font le boeuf au Back Café

Soirée boeuf musical au Back café. - Agrandir l'image, .JPG 254Ko (fenêtre modale)
Soirée boeuf musical au Back café.

Invités par les élèves de l’atelier musiques actuelles du Conservatoire de Saint-Nazaire, une vingtaine de jeunes musiciens et chanteurs se sont produits le 4 décembre au Back Café. Résultat un joyeux mélange de rock, de jazz, de rap, de soul et de chansons.

Parfois, les choses se passent très simplement. Dominique Morisset, prof de guitare et animateur de l’atelier musiques actuelles au Conservatoire de Saint-Nazaire entend parler de l’ouverture du Back Café boulevard Gambetta. Intéressé par le projet culturel de ce café concert, il s’y arrête un soir. 

"Antoine Planchenault , le patron, m’a immédiatement proposé deux dates. J’ai sauté sur l’occasion. C’est important pour les jeunes en formation de trouver des lieux pour jouer. Et la musique quand on démarre, ça se passe d’abord dans les bars. C’est là que j’ai fait mes premières armes moi aussi. "

Le premier rendez-vous était fixé le mardi 4 décembre. Les élèves de l’atelier musiques actuelles se sont retrouvés pendant deux jours au Vip pendant les dernières vacances scolaires pour s’y préparer. Ensuite ils se sont débrouillés par eux-mêmes pour affiner les morceaux.

Vidéo

Une première face au public

Des jeunes musiciens croisés au Vip, à la maison de quartier de Méan-Penhoët et à l ‘espace jeunesse La Source se sont greffés au projet. Quelques Nantais sont aussi de la partie via l’association Contradictions.

Pour la plupart des 20 musiciens et chanteurs, c’est une première de se retrouver face à un public. Les prestations s’enchaînent alternant compositions, reprises et un peu d’improvisation.  

"Ce qu’ils présentent ce soir n’est pas un travail abouti, c’est une étape", explique Dominique Morisset. Une étape sur un chemin qui va se poursuivre. Un rendez-vous du même type est prévu tous les deux mois au Back Café.

Aller plus loin