- Culture

Enseignement musical. Un Conservatoire en accord avec son temps

Jean-Marc Fabiano a pris ses fonctions en tant que directeur du Conservatoire Musique et Danse, début septembre. - Agrandir l'image, .JPG 1,44Mo (fenêtre modale)
Jean-Marc Fabiano a pris ses fonctions en tant que directeur du Conservatoire Musique et Danse, début septembre.

Rencontre avec le nouveau directeur du Conservatoire à rayonnement départemental, entré en fonctions début septembre. Jean-Marc Fabiano a quitté le sud de la France et mis sur pause sa carrière internationale pour se poser à Saint-Nazaire et apporter un nouveau souffle à l'enseignement musical.

Au départ, Jean-Marc Fabiano se destinait à une  carrière  sportive au sein de l’Équipe de France de Voile. Le sort et un aléa de santé en ayant décidé autrement, il se prend de passion pour l'accordéon de concert et décide d'en faire sa profession. Il étudie, entre autres, en Finlande à l'Académie Sibélius d'Helsinki – l'équivalent du Conservatoire Supérieur de Paris – et gagne de nombreux prix.

En 1992, retour en France dans sa région d'origine pour créer à Marseille la première classe d'accordéon de concert dans un Conservatoire National de Région. Sa classe remportera de nombreux concours internationaux durant les 22 ans où il en assurera la direction. Parallèlement, le musicien est nommé professeur honoraire à l'Université de Shangaï et mène à travers le monde une carrière de concertiste au sein de plusieurs orchestres.

Ouvrir et innover

En 2012, Jean-Marc Fabiano met le cap sur Privas, en Ardèche, pour prendre la direction du Conservatoire à rayonnement communal, bientôt fusionné avec le Conservatoire à rayonnement départemental (2 200 élèves, 17 antennes).

En 2018, il décide de relever un nouveau défi professionnel en prenant la  tête  du Conservatoire de Saint-Nazaire. Son ambition : « l'ouvrir auX publicS : élèves, parents, spectateurs... Que le Conservatoire soit un lieu de vie, qu'il se réapproprie la ville et innove dans sa pédagogie pour répondre aux attentes de la population, en accord avec le projet culturel de la Ville et en accord avec son temps, tout simplement. »

Une saison 2018/2019 sous le signe de l'hispanisme

La programmation du Conservatoire favorise l'éclectisme pour valoriser l'ensemble de ses enseignements. Au programme cette année : des concerts de piano, un fest deiz, du chant baroque, des musiques du monde, etc.

Entre avril et juin, les départements musique et danse résonneront de notes hispanisantes, le temps de plusieurs temps forts à ne pas manquer : création d'un conte musical par Gerardo Jerez Le Cam (9 et 10 mai à l'Alvéole 12), création d'une pièce pour deux pianos et deux percus par l'Argentin Arturo Gervasoni (professeur au Conservatoire), concert avec l'association de steel band nantaise Calyps'Atantic (le 21 juin pour la Fête de la musique), festival Tango avec l'association Totalmente Tango (4 et 5 mai) – pour lequel les élèves de CHAM et CHAD travailleront tout au long de l'année.