- Culture

P.A.N.G. Un mini-festival de la performance artistique au Théâtre

"Pode Ser", une pièce courte et en solo de la chorégraphe et danseuse nazairienne Leïla Ka. © Yoann Bohac. - Agrandir l'image, .JPG 86Ko (fenêtre modale)
"Pode Ser", une pièce courte et en solo de la chorégraphe et danseuse nazairienne Leïla Ka. © Yoann Bohac.

Des formats courts, des performances mêlant le son et les corps… Avec cette première édition de P.A.N.G, le Théâtre de Saint-Nazaire explore de nouvelles formes artistiques et propose de vous y embarquer en famille.

Le Théâtre s’autorise un pas de côté le temps d’une journée pour braquer ses projecteurs sur des propositions artistiques différentes. "Ce que l’on propose avec P.A.N.G", explique Béatrice Hanin la directrice, " c’est un mini-festival de la performance, des formes plus courtes où les artistes se frottent à plusieurs disciplines. C’est une invitation à explorer des endroits un peu escarpés de la création contemporaine. On sort de la traditionnelle grande scène pour investir le hall du Théâtre ou la salle de répétition". 

Le public pourra donc picorer dans un programme riche de 8 propositions entre 17h30 et 22h. Il  naviguera entre  différentes expériences sonores et performances chorégraphiques avec notamment la danseuse et chorégraphe nazairienne Leïla Ka. Des pauses sous la forme de siestes musicales sont prévues sous l’escalier du grand hall.  Et pour clore cette journée pleine de surprises, le Théâtre s’offre une grande première : un dancefloor animé par le DJ électro Andrew Claristidge. 

Le Théâtre file la métaphore ferroviaire

L'acronyme P.A.N.G désigne des points d’arrêts non gérés sur le réseau SNCF. L’automne dernier, l’opération Saut-de-mouton destiné au jeune public puisait également dans le jargon technique des cheminots. Il s'agit d'un croisement de deux rails à des niveaux différents.  Ces choix de noms font écho à l’ancienne vocation d’un lieu où le Théâtre propose désormais d’autres genres de voyages. Avant la seconde guerre mondiale, le bâtiment abritait la gare de Saint-Nazaire.  

P.A.N.G : le programme complet | Samedi 16 mars

À mains nues 

Une expérience musicale à bord d’une voiture de et avec Roland Auzet artiste associé au Théâtre de Saint-Nazaire. A 17h30 puis à 18h30. Durée 20 mn. Dans le hall 

Pode Ser 

Une pièce courte et en solo de la chorégraphe et danseuse nazairienne Leïla Ka qui était en résidence au Théâtre l’an dernier. A 17h30 puis à 19h30. Durée 15 mn. Salle de création 

Hmm Hmm 

Un blind test familial pas comme les autres concocté par L’encyclopédie de la parole encyclopediedelaparole.org/fr . Il s’agit de reconnaître des extraits sonores de toutes origines : TV, radio, cinéma etc… 
A 18h15 puis à 20h. Durée 45 mn. Salle de création 

Siestes musicales 

Concues par  Roland Auzet artiste associé au Théâtre de Saint-Nazaire. 
De 18h à 18h30 puis de 19h à 21h. Durée 10 à 15 mn. Sous l’escalier 

Courts métrages 

Tour d’horizon de quelques pépites du cinéma contemporain proposés par Simon Lehingue responsable du Cinéma Jacques Tati. A 17h30 et à 19h30. Durée 45 mn. Au cinéma Jacques Tati 

Cinéma parlant 

Les plus beaux documents de la collection sonore de l’Encyclopédie de la Parole
A 18h30. Durée 45 mn. A partir de 18 ans. Cinéma Jacques Tati 

 

 

It’s going to get worse and worse and worse my friend 

Lisbeth Gruwez danse des mots, le corps en mouvement, elle interprète la violence de la parole. Durée 1h. Sur la grande scène. Plus d'infos

Soirée électro 

DJ Set techno-pop d’Andrew Claristidge du duo Acid washed. A partir de 22h. Hall 

Dimanche 17 mars à 15h30

Visite commentée par l’Encyclopédie de la parole de l’expositon Parler de loin ou bien se taire au Grand Café. Gratuit. 

Tarifs

  • Pass complet de 15€ à 25€
  • Pass sans le spectacle de Lisbeth Gruwez : de 12 à 19€
  • Rés. au Théâtre 02 40 22 91 36