- Culture, Enfance

Signature du Contrat Local d’Éducation Artistique et Culturelle

La Ville de Saint-Nazaire mène depuis plusieurs années, en lien avec les acteurs culturels locaux, une politique active en matière d’éducation artistique et culturelle. - Agrandir l'image, .JPG 1,62Mo (fenêtre modale)
La Ville de Saint-Nazaire mène depuis plusieurs années, en lien avec les acteurs culturels locaux, une politique active en matière d’éducation artistique et culturelle.

La Ville de Saint-Nazaire, soutenue par les Ministères de la Culture et de l’Éducation nationale, renforce sa politique d’éducation artistique et culturelle auprès de tous les élèves d’école primaire.

 La Ville de Saint-Nazaire mène depuis plusieurs années, en lien avec les acteurs culturels locaux, une politique active en matière d’éducation artistique et culturelle pour tous et notamment en direction des élèves de l’école primaire. En signant le Contrat Local d’Éducation Artistique et Culturelle (CLEA) avec le Ministère de la Culture et le Ministère de l’Éducation Nationale, la Ville de Saint-Nazaire et ses partenaires réaffirment leur engagement dans l’éducation artistique et culturelle des enfants des écoles primaires.

La Ville de Saint-Nazaire s’engage auprès des enfants et de l’ensemble des acteurs culturels

Précurseur en matière d’éducation artistique et culturelle (EAC), la Ville de Saint-Nazaire a expérimenté dès 2012, la mise en place d’une démarche nouvelle dans plusieurs groupes scolaires de la ville. Dans le cadre du le Projet Éducatif Local et du Projet ÉDucatif Territorial (PEDT), elle a élargi cette démarche au fil des années à l’ensemble des groupes scolaires. 

La signature d’un Contrat Local d'Éducation Artistique et Culturelle (CLEA) aujourd’hui, vise à reconnaître et accompagner les efforts de la Ville de Saint-Nazaire dans la mise en œuvre de sa politique d’éducation artistique et culturelle, en lien avec les acteurs culturels locaux et plus particulièrement à destination des enfants des écoles primaires publiques de la ville. 

Cet engagement contractuel d’une durée de 3 ans renouvelables avec les Ministères de l’Education nationale et de la Culture et de la Communication a plusieurs objectifs :

  • Replacer le parcours de l’enfant au centre de la réflexion
  • S’adresser à tous les enfants de primaire et leur faire découvrir les différents arts 
  • Encourager et accompagner les projets qui proposent interventions et rencontres avec des artistes 
  • S’articuler autour des 3 piliers de l’EAC : voir / rencontrer, faire / expérimenter, interpréter / s’approprier.
  • Construire des projets communs écoles/acteurs culturels à l’échelle de chaque groupe scolaire dans un souci de continuité éducative, au croisement du projet d’école et de celui des structures culturelles en prenant en compte l’ensemble des champs artistiques 
  • Créer des passerelles entre les différents temps de l’enfant : rechercher des synergies, des développements et des articulations avec les actions menées sur le temps péri-éducatif, périscolaire, extrascolaire et le temps libre, notamment en partenariat avec les maisons de quartier et les autres acteurs du champ social 
  • Proposer des temps de formation, croisés si possible, entre enseignants, acteurs culturels, animateurs des temps péri et extrascolaire mais aussi du champ social
  • Renforcer la coordination, la rencontre et les échanges entre les acteurs culturels
  • Formaliser des outils d’élaboration, de suivi et d’évaluation des projets ainsi que de suivi des classes tout au long des années.

L’éducation artistique et culturelle des enfants : un important levier d’épanouissement et d’émancipation

La loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République (loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013) renforce la place de l’éducation artistique et culturelle dans la scolarité obligatoire des élèves, afin d’en faire un puissant levier d’émancipation et d’intégration sociale.

L'éducation artistique et culturelle a fait également l'objet d'une circulaire entre les Ministres de l'Éducation et de la Culture en date du 3 mai 2013. Celle-ci affirme la nécessité de construire pour tous les enfants et les jeunes du territoire national un parcours d'éducation artistique et culturelle prenant en compte leurs différents temps de vie et s'inscrivant dans la durée.

La Ville de Saint-Nazaire, la DRAC et la DSDEN cosignataires du CLEA

Le CLEA est signé entre la Ville de Saint-Nazaire, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) et la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale de Loire-Atlantique).

La DRAC contribue à :

  • A la mobilisation des dispositifs nationaux et régionaux de formation et d’éducation artistique portés par le Ministère de la Culture (ou conjoints avec le Ministère de l’Education Nationale) ;
  • A la mobilisation des structures culturelles labellisées et conventionnées par le Ministère de la Culture;
  • A la mise en cohérence des dispositifs et à la convergence des énergies, dans le cadre des orientations prises par le comité territorial d’Education Artistique et Culturelle ;
  • Au conseil des acteurs du dispositif sur un plan administratif, technique, artistique et culturel
  • Au co-financement du CLEA de la Ville de Saint-Nazaire par le versement d’une subvention aux projets. 

La DSDEN s’engage à :

  • Garantir la pertinence sur le temps scolaire des parcours au regard des programmes d’enseignement et du socle commun de connaissance et de culture 
  • Valider les projets permettant aux élèves de progresser notamment dans les apprentissages fondamentaux 
  • Faciliter la mise en œuvre des parcours culturels en accompagnant les équipes pédagogiques dans l’élaboration, le suivi et le bilan de leurs projets 
  • Participer au pilotage des instances de régulation permettant l’évaluation et le suivi du dispositif 
  • Participer à la formation pédagogique et au suivi des enseignants concernés par le projet

Une démarche singulière et partenariale de la Ville de Saint-Nazaire pour l’éducation artistique et culturelle de tous les enfants de primaire 

Réflexion commune et projets co-construits 

Dans une volonté de réfléchir collectivement aux questions d’éducation, la Ville de Saint-Nazaire tente de rassembler différents acteurs pour partager des points de vue différents mais souvent complémentaires : les acteurs du champ scolaire (enseignants, conseillers pédagogiques, inspecteurs), de l’éducation (direction éducation, animateurs), de la culture et du social (maison de quartier etc.)

Dans chaque école, un projet est co-construit par les différents partenaires éducatifs et culturels autour d’un axe (une thématique ou une problématique) qui prend appui sur le projet d’école et que les actions culturelles proposées viennent nourrir.

Un partenariat fort avec les acteurs culturels locaux 

10 structures culturelles locales prennent part pleinement à cette démarche d’éducation artistique impulsée par la Ville de Saint-Nazaire :

  • L’École d’arts
  • Le Grand Café
  • Le Life
  • La médiathèque
  • Le Conservatoire
  • Le service des Archives de la Ville de Saint-Nazaire
  • Athénor – Scène Nomade
  • Le Théâtre – Scène Nationale de Saint-Nazaire
  • Le VIP
  • Saint-Nazaire Agglomération Tourisme

Ces structures représentent une trentaine d’acteurs sur le terrain. Ce partenariat entraine des collaborations et habitudes de travail nouvelles, favorise les projets qui permettent la rencontre de plusieurs champs artistiques, favorise la création de projets issus de plusieurs champs artistiques (musique, danse, théâtre, patrimoine, arts visuels…).

Sur les 50 projets recensés en 2016/2017, les deux-tiers ont été menés par plusieurs structures.

Un cycle sur deux années

Dans une volonté de continuité, la démarche se déploie sur deux années différenciées dans chaque école : 

  • Une année où autour de l’axe, sont construits des projets dans lesquels les enfants ont accès aux œuvres, aux savoirs, aux structures culturelles et ont une pratique artistique et culturelle avec les acteurs culturels
  • Une année où les enfants ont accès aux œuvres, aux savoirs et aux structures culturelles  et où les acteurs culturels accompagnent  les enseignants et les animateurs pour mener des pratiques (artistiques et culturelles) en lien avec les œuvres.

Quatre classes (CE1 à CM2) de l’école Jules Ferry ont travaillé toute l’année scolaire 2016/2017 sur le thème de « la ville et de la construction navale hier et aujourd’hui ». En partenariat avec l’Ecomusée et Athénor, les élèves, ont choisi, avec leur enseignant, 47 prises de vue qui les ont interpellés. Ils ont alors rédigés de nombreux cartels pour commenter chaque photo.

Des actions complémentaires hors temps scolaire : pour plus de cohérence dans le parcours d’éducation artistique de l’enfant

La Ville de Saint-Nazaire s’efforce de renforcer les actions qui se déroulent hors temps scolaire (TPE, temps extra-scolaire, temps libre, etc.) afin de garantir une cohérence dans le parcours d’éducation artistique et culturelle proposé à chaque élève. L’objectif est également de tisser des liens avec les familles en partenariat avec les maisons de quartier et les équipements culturels, notamment dans les quartiers prioritaires de la ville.  La Ville bénéficie à ce titre, dans le cadre de la politique de la ville d’un financement spécifique de l’État.

L’année dernière, la thématique du parcours mis en place à l’école Bert-Lemonnier s’articulait autour de « voyages et chantiers navals ». Des ateliers de création autour de cette thématique ont été organisés avec les familles et les élèves à la maison de quartier Méan-Penhoët hors temps scolaire. Les productions plastiques et sonores ont été réalisés sur tous les temps (à l’école, en TPE, au centre de loisirs, à la maison de quartier, sur le temps libre) et ont été exposées durant les vacances de printemps à la maison de quartier.

Les ateliers étaient encadrés par des animateurs de la maison de quartier, des intervenants du conservatoire, du Grand Café, de l'école d'arts et de l'association les Pieds dans le Paf. Saint-Nazaire Agglomération a également accueilli les familles pour une visite des chantiers.

Saint-Nazaire, une ville pionnière en matière d’éducation artistique et culturelle

L’offre éducative culturelle existe à Saint-Nazaire depuis plus de 20 ans. Depuis septembre 2012, une nouvelle démarche est expérimentée au sein des différents groupes scolaires de la ville. Objectif : mettre en place des parcours d’éducation artistique à l’échelle de chaque établissement et replacer l’enfant et son propre parcours au centre de chaque projet.

L’application de la réforme des rythmes à l’école primaire en septembre 2013 et la mise en place d’un PEDT ont contribué à faire évoluer la réflexion engagée. La circulaire du 3 mai 2013 a confirmé les objectifs et le cadre de la mise en œuvre de ces parcours.

En septembre 2015, le dispositif s’est étendu à 8 groupes scolaires jusqu’à en atteindre 10 en 2016/2017. Pour la rentrée scolaire 2017/2018, c’est l’ensemble des groupes scolaires de la ville (20) qui proposeront aux élèves des projets culturels favorisant leur épanouissement et stimulant leur curiosité.