- Mairie

Solidarité internationale. Signature d’un pacte d’amitié avec Jérusalem-est

Le pacte d’amitié avec Jérusalem-est a été signé le 29 novembre dernier par le Conseil départemental de Loire-Atlantique et 19 communes du département. - Agrandir l'image, .JPG 1,64Mo (fenêtre modale)
Le pacte d’amitié avec Jérusalem-est a été signé le 29 novembre dernier par le Conseil départemental de Loire-Atlantique et 19 communes du département.

A l’occasion de la journée mondiale de soutien du peuple palestinien en novembre dernier, la Ville de Saint-Nazaire s’est jointe au Conseil départemental de Loire-Atlantique, et à 18 communes du département, pour la signature d’un pacte d’amitié avec Jérusalem-est.

Le département de Loire-Atlantique est engagé depuis 2014 dans une coopération avec le Gouvernorat de Jénine et la municipalité de Marj Ibn Amer en Palestine. Ses actions couvrent des champs aussi larges que la défense civile, l’éducation, la santé ou encore l’économie.

Cet attachement à défendre des valeurs de solidarité internationale a naturellement abouti à la signature d’un pacte d’amitié avec Jérusalem-est le 29 novembre dernier. Il s'agit d'un projet mené entre le Département et les villes signataires de Loire-Atlantique avec le Gouvernorat de Jérusalem ; un acte symbolique visant à rappeler le respect du droit international. L’un des objectifs de ce pacte est la reconnaissance d’un état palestinien avec Jérusalem-est comme capitale.

« L’inaction politique laisse faire, la colonisation, l’occupation, le blocus, la répression. Face à une situation en Palestine qui s’aggrave de jour en jour, la signature de ce pacte réaffirme un soutien au peuple palestinien et constitue un appel à l’action politique de la France. » déclare Yvon Renevot, adjoint au Maire.

Un appel à la liberté et la dignité du peuple palestinien

Cette initiative des collectivités ligériennes marque une volonté affirmée de ne plus demeurer spectateur des tragédies qui se déroulent en Palestine depuis de longues décennies.

Ce pacte est un appel au respect de la charte des Nations Unies et des notions fondamentales de liberté, de démocratie, d’égalité, de fraternité proclamées dans la déclaration universelle des droits de l’Homme, et l'article 49 de la 4ème convention de Genève.

Un soutien auprès des acteurs locaux

Outre la signature de ce pacte d’amitié, l’engagement de la Ville de Saint-Nazaire se traduit par un soutien aux acteurs locaux œuvrant dans ces territoires. Elle encourage les actions menées par les associations nazairiennes.

La Ville apporte son soutien à plusieurs associations, notamment l'association Comité Solidarité Palestine, qui se mobilise pour faire connaitre aux Nazairien.ne.s la réalité en Palestine et accueille régulièrement des Palestiniens.

Le comité du Secours Populaire de Saint-Nazaire œuvre quant à lui au maintien d'une activité agricole des terres palestiniennes. La venue en formation de pompiers palestiniens au SDIS de Saint-Nazaire, la livraison de matériel d’intervention incendie de la société nazairienne Sides au district de Jénine sont d’autres exemples concrets de coopération.

Au-delà de ces actions, la Ville de Saint-Nazaire soutient les initiatives des structures d’éducation populaire en matière de solidarité internationale, à l’instar de l’association Escalado – ex Office municipal de la jeunesse (OMJ), et des CEMEA.