Little America. Une exposition dans la ville sur la présence américaine de 1917 à 1919

Un panneau de l'exposition "Little America" à proximité de l'Hôtel de Ville de Saint-Nazaire. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay) - Agrandir l'image, .JPG 402Ko (fenêtre modale)
Un panneau de l'exposition "Little America" à proximité de l'Hôtel de Ville de Saint-Nazaire. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay)

Sur les places et dans les rues de Saint-Nazaire, des photos installées sur de grands panneaux ont fait leur apparition. Elles donnent une vision de la vie dans la ville pendant la présence des troupes américaines débarquées en juin 1917. L’exposition « Little America » est visible jusqu’au 1er octobre.

Les Nazairiens ont sans doute déjà remarqué l’un des 82 panneaux photographiques installés dans les rues de leur ville. L’exposition en plein air « Little America » donne à voir 111 photographies du fonds documentaire « Archives de guerre » conservé par l’Ecomusée de Saint-Nazaire. Dans le cadre de l’Année fêtant le centenaire du débarquement américain, ces clichés dressent le portrait d’une ville qui accueille l’armée la plus moderne de son époque, pour deux ans et demi de cohabitation. C’est le 26 juin 1917 qu’a accosté le premier navire à Saint-Nazaire. Au fil des mois, près de 200000 soldats et plus de deux millions de tonnes de matériel arrivent dans la ville.

L’exposition permet de s’informer sur de nombreux aspects de la présence américaine à Saint-Nazaire comme la construction des camps, les rencontres entre Nazairiens et « Sammies », ou encore la vie dans les camps et l’hôpital militaires. Ces documents sont répartis en une dizaine de thèmes, visibles de la base sous-marine au centre-ville, en passant par le Ruban bleu et le front de mer. Le plan de cette répartition est téléchargeable sur le site de Saint-Nazaire Agglomération Tourisme, le Port de tous les voyages.

 

 

L’histoire du Monument américain

Sur le front de mer, des clichés rappellent comment le monument américain a été créé. Après la Première Guerre Mondiale, d’anciens officiers américains avaient fondé The St. Nazaire Association pour commémorer l’arrivée des soldats en 1917. L’artiste Gertrude Vanderbilt Whitney avait alors imaginé un aigle, emblême de l’Amérique, portant un soldat. En 1926, le monument avait été inauguré avec quatre jours de festivités en présence du général Pershing. Détruit par l’armée allemande pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est en 1989 qu’il avait été reconstruit.

Autour de « Little America »

« Little America » est une coproduction Ville de Saint-Nazaire et Saint-Nazaire Agglomération Tourisme. Une publication souvenir est disponible à la boutique d’Escal’Atlantic. Des rendez-vous sont programmés autour de l’exposition : un parcours commenté en car sur les deux guerres mondiales à Saint-Nazaire les 5 et 15 juin, 23 juillet et 20 août. Un film d’archives est projeté à l’Ecomusée tous les jours à 11h jusqu’au 3 septembre.