- Urbanisme

Zéro phyto : l'affaire de tous les Nazairiens

© Ville de Saint-Nazaire - Agrandir l'image, .JPG 679Ko (fenêtre modale)
Les riverains doivent procéder au désherbage du trottoir au pied de leur immeuble. Cette opération doit être réalisée sans utilisation de produit phytosanitaire.

Parmi les dispositions de la loi sur la transition énergétique figure l'interdiction de recourir à l'utilisation de produits phytosanitaires dans les espaces publics, à compter du 1er janvier 2017. À Saint-Nazaire, le "Zéro phyto » s'est imposé dès 2015.

Trois ans, donc, que la Ville a anticipé en déployant un dispositif visant à respecter la biodiversité du cadre de vie des Nazairiens. En tête de ce dispositif, le service des espaces verts – propreté publique et ses agents en charge du désherbage des espaces publics. Sans produits phytosanitaires, leurs passages sont plus fréquents et leurs interventions (mécaniques, manuelles, produits bio) plus longues. Il est loin le temps où l'on consommait 1 400 litres de produits phytosanitaires par an (ce fut le cas au cours de l'année 2000) ! Pour mener à bien ses actions de désherbage, l'équipe d'agents est renforcée par quatre saisonniers durant la période de pousse, du 1er avril au 30 septembre.

Désherber : un geste citoyen

Le visage de la ville a évolué au gré de ce changement de méthodes. L'éradication systématique des mauvaises herbes a laissé  place  au paillage des espaces verts, aux plantations en pied d'arbre, mais aussi aux initiatives citoyennes comme ces bacs de fleurs partagés mis en place en concertation avec les Conseils de quartier. À compter d'avril, la campagne de désherbage annuelle débutera par le centre-ville. L'action des agents sera globale, pieds de mur individuels compris. Ensuite, il reviendra à chaque riverain d'intervenir sur sa portion de trottoir pour supprimer les herbes  folles,  comme  le  stipule  l'article  14  du  règlement  de  voirie(1).  Une information à ce sujet sera diffusée par les agents municipaux pour que tout un chacun joue son rôle, cadre de vie oblige.

(1) Les riverains doivent procéder au désherbage du trottoir au pied de leur immeuble. Cette opération doit être réalisée sans utilisation de produit phytosanitaire.

Les cimetières aussi

L'interdiction de recourir aux produits phytosanitaires s'applique à l'ensemble des espaces publics, cimetières compris. Pour y répondre tout en offrant le haut niveau d'entretien attendu par les Nazairiens, les agents de la Ville ont mené en 2017 une expérimentation sur un carré du cimetière de Toutes-Aides, dans le but de tester différentes solutions de traitement différencié.

" L'idée est de faciliter l'entretien de nos cimetières et ainsi permettre aux agents de passer plus de temps auprès des familles ", déclarait l'adjoint au maire Christophe Cotta lors du lancement de l'ex- périmentation. L'année 2018 est consacrée à la première étape de la végétalisation des six cimetières de la Ville. Au programme : engazonnement des allées secondaires et aménagement des espaces situés entre les tombes, pour gagner en biodiversité et en harmonie visuelle.