L'actualité de la concertation à Saint-Nazaire

- Sports, Concertation

Une concertation citoyenne pour réinventer la pratique sportive

Les pratiques libres se développent ces dernières années avec notamment le succès des aires de street workout comme ici sur la plaine des sports. © Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert - Agrandir l'image, .JPG 770Ko (fenêtre modale)
Les pratiques libres se développent ces dernières années avec notamment le succès des aires de street workout comme ici sur la plaine des sports.

La Ville de Saint-Nazaire lance une grande enquête en ligne dédiée à la vie sportive locale. Cette démarche participative, ouverte à un large public, permettra de définir un plan d’actions.

Après les Rendez-vous de la culture et la Fabrique des politiques sociales, la Ville poursuit sa démarche de concertation en organisant les Rendez-vous du sport. Avec plus de 62 000 pratiquants, 158 associations et 75 disciplines représentées, Saint-Nazaire est un territoire sportif dynamique porté par une politique locale ambitieuse. Le budget annuel de fonctionnement  consacré au sport est de 5 millions d’euros et la Ville verse chaque année 1,1 million d’euros aux associations sportives.

Pour prendre en compte l’évolution des modes de vie et les attentes des Nazairien(ne)s dans ce domaine, la Ville lance une enquête en ligne ouverte à un large public : citoyens sportifs ou non-sportifs, clubs et associations, acteurs privés, professionnels...

Le calendrier

  • Lancement de la démarche : lundi 3 décembre 2018 à 18h à l’Alvéole 12.

  • L’enquête en ligne sera close avant les fêtes de fin d’année, les réponses collectées permettront d’alimenter un séminaire qui se tiendra le 7 février 2019.

  • Des ateliers de travail seront ensuite organisés le 11 mars avant une restitution publique le 11 juin.

  • Cette démarche participative aboutira le 28 juin prochain à la présentation d’une délibération cadre en Conseil municipal contenant un plan d’action pluriannuel.   

«L’objectif de cette concertation est de réaffirmer ce qu’est l’activité physique sportive et le nautisme dans les marqueurs de la politique municipale. C’est un vecteur d’éducation, de citoyenneté, de santé et d’attractivité, souligne Gaëlle Bénizé-Thual, adjointe au maire chargée des sports. Il est aujourd’hui nécessaire de prendre en considération l’évolution sociétale et la situation nazairienne pour définir une politique sportive renouvelée. L’ambition est également de renforcer la connaissance de l’action municipale dans ce domaine.» 

Soutenir les pratiques libres

Les sujets abordés au cours de cette concertation citoyenne seront nombreux : pratique sportive en loisir ou en compétition, patrimoine sportif, nautisme et apprentissage de la nage, santé, publics éloignés du sport, interventions dans les quartiers prioritaires, événements sportifs… Sans oublier les pratiques libres qui se développent ces dernières années avec notamment le succès des aires de street workout. 

«La politique sportive est très transversale :  elle impacte aussi les politiques d’urbanisme pour savoir comment on permet à celles et ceux qui ne veulent pas forcément se licencier d’accéder aux espaces publics pour une pratique complètement libre. Nous devons favoriser cette pratique », rappelle David Samzun, maire de Saint-Nazaire.