Centre-ville. Bien-être et artisanat aux Ateliers de l’Ouvre-boîtes

L’Ouvre-boîtes a ouvert sa boutique partagée à Saint-Nazaire fin 2021et l’espace bien-être au mois de janvier 2022. (©Ville de Saint-Nazaire – Christian Robert)

Une nouvelle boutique a fait son apparition au 67 rue Jean Jaurès en novembre 2021. Les Ateliers de l’Ouvre-boîtes ont ouvert au public un espace de vente et d’ateliers collectifs, mais aussi un cabinet dédié au bien-être. Plongez dans la visite de ces 200 m² foisonnants de créativité.

 

Passer la porte des Ateliers de l’Ouvre-boîtes, c’est respirer une agréable odeur de bois et un parfum de savon. C’est découvrir toutes sortes de créations : bijoux, poteries ou chapeaux.

C’est aussi être accueilli par l’un des créateurs ou l’une des créatrices au statut d’entrepreneur salarié de la coopérative. « Nous accompagnons des porteurs de projet qui bénéficient d’une protection sociale et reçoivent un bulletin de salaire en fonction de leur chiffre d’affaires », explique Kévin Fralin, chargé d’accompagnement de l’Ouvre-boîtes.

 

Soixante-cinq entrepreneurs sont accompagnés à Saint-Nazaire. Certains d’entre eux ont souhaité un lieu en centre-ville pour rendre visible leurs produits, mais aussi pour produire et se rencontrer.

La coopérative a décidé de louer une ancienne librairie pour créer une boutique partagée et proposer des ateliers de modelage, d’aquarelle ou de macramé, projet soutenu par la CARENE (accompagnement au titre du commerce -dispositif « belle vitrine »- et aide pour la mission d’intérêt général à la création d’entreprise avec une subvention de 19 000 € en 2021).

Il est aussi possible de prendre rendez-vous à l’espace bien-être avec l’une des cinq professionnelles qui se le partagent. Les entrepreneurs ont accès à un espace de détente et certains louent l’atelier de production.

La boutique de l'Ouvre-Boîtes vend des produits de membres de la coopérative, mais aussi d'artisans et entrepreneurs extérieurs. (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert)

C’est le cas de la potière Marie Delestre et de l’architecte et décoratrice d’intérieur Martine Perrin. « Sans le soutien de l’Ouvre-boîtes, je n’aurais pas réussi à prendre les bonnes décisions », témoigne la première. « C’est rassurant d’avoir cette structure juridique et administrative, tout comme de pouvoir échanger avec les autres entrepreneurs. »

Une grande famille

Cette enseignante reconvertie vient quotidiennement travailler sur son tour de potier, émailler des créations ou animer des ateliers. « Kévin a su partir de nos besoins ; réfléchir à l’élaboration d’un projet à plusieurs, c’est passionnant. »

Peignant une table de chevet pour Le Manoir des quatre saisons à la Turballe, Martine Perrin acquiesce. « L’Ouvre-boîtes m’a apporté une grande famille, une stabilité et un soutien. »

La potière Marie Delestre et l’architecte et décoratrice d’intérieur Martine Perrin dans l'atelier partagé de l'Ouvre-Boîtes. (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert)

Pour la réflexologue Annie Picart, il en est de même : « c’est l’opportunité de partager un local et d’avoir une nouvelle clientèle. »

Un roulement lui permet d’être présente un jour par semaine et de poursuivre ses interventions à domicile et dans les collectivités.

En 2022, la coopérative souhaite développer l’animation du lieu et embaucher une personne pour la boutique.

Infos sur la page Facebook Les Ateliers de l’ouvre-Boites – Saint-Nazaire (@lesateliersdelouvreboites)

La réflexologue Annie Picart propose des rendez-vous à l'Ouvre-Boîtes une journée par semaine. Les autres jours, elle intervient à domicile et en entreprise. (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert)

L’espace bien-être

  • Deux réflexologues
  • Une hypnothérapeute
  • Une aromatologue
  • Une socio-esthéticienne

Revenir en haut de page