Commerce. Monoprix de retour à Saint-Nazaire

Photo d’illustration Monoprix Lyon © Adobe Stock

Deux entrepreneurs locaux vont faire revivre un Monoprix à Saint-Nazaire. La marque nationale revient sous forme de franchise au Ruban bleu.

 

Vingt-quatre ans après sa fermeture, l’enseigne Monoprix qui était alors située avenue de la République, signe son grand retour à Saint-Nazaire. Le nouveau magasin s’installera au coeur du Ruban bleu dans les 2000 m2 laissés vacants par le chausseur Pitta Rosso. 

L’ouverture est annoncée le 18 mai 2023 et elle coïncidera avec l’anniversaire des 15 ans du centre commercial. Un lancement qui a valeur de test pour le groupe Monoprix qui se lance désormais lui aussi dans la franchise. Le projet Nazairien est donc porté par un entrepreneur local, le Pornichétain Pierre-Marie Muller cofondateur d’Izicamp, associé à Pauline Rineau qui en sera la directrice d’exploitation.

Les travaux ont démarré pour créer les 3 espaces de ventes caractéristiques de la marque créée il y a plus de 90 ans : prêt à porter, décoration et alimentation.

 

«Nous sommes ravis du retour de la locomotive Monoprix dans notre centre-ville», se réjouit David Samzun, maire de Saint-Nazaire. «C’est un signal important de confiance dans l’avenir du commerce à Saint-Nazaire. C’est aussi le résultat de la politique de soutien et de développement que nous menons depuis 2014.»

Car Monoprix ne s’implante pas au hasard. La population, le nombre d’habitants, le pouvoir d’achat, le chiffre d’affaire réalisé dans le coeur de la ville, tout est passé au crible. «Et Saint-Nazaire coche désormais toutes les cases», confirme Nicolas Bourlon, responsable du développement des franchises chez Monoprix.

«Au delà des Nazairiens nous espérons attirer la clientèle de la presqu’île et même plus largement toutes celles et ceux qui se trouvent à 20 minutes du centre de Saint-Nazaire.», annonce Pauline Rineau. Les nostalgiques et les aficionados de la marque Monoprix devaient jusqu’à présent faire le déplacement à Nantes ou à Vannes pour faire leurs emplettes dans la fameuse enseigne. 

De g. à d. : Jean-Luc Séchet, adjoint au maire chargé du commerce, David Samzun, maire de Saint-Nazaire et Pierre-Marie Muller, franchisé Monoprix.

A noter

  • Monoprix Saint-Nazaire recrute. 15 postes sont à pourvoir. (12 équipers et 3 encadrants). Infos et candidatures via rh@102013.fr

Revenir en haut de page