De gauche à droite : Franck Horn, conseiller municipal en charge de la coopération internationale, Stéphanie Lipreau adjointe au maire chargée de la Jeunesse, les 3 jeunes de « Jeunes en ville » et Coralie Patrel, animatrice à Léo Lagrange.

Du 4 au 7 juillet 2022, 3 jeunes Nazairien·nes engagé·es au sein de la démarche « Jeunes en ville » étaient à Avilès, une ville portuaire en Espagne, jumelée avec Saint-Nazaire. Les objectifs de ce séjour étaient de : découvrir le fonctionnement du Conseil jeunesse d’Avilés, échanger avec d’autres jeunes, rencontrer les élu·es locaux, découvrir les initiatives jeunesse et les traditions locales.

 

Depuis janvier dernier, les jeunes se sont pleinement investis dans la conception de ce projet via l’organisation de 11 ateliers autour de divers thèmes: méthodologie de projet, rétro-planning, élaboration d’un dossier de financement, recherches logistiques…  Ce projet a été soutenu par la Ville à hauteur de 1 500 € dans le cadre de la « bourse jeunes Nazairien·nes solidaires ». La Ville de Saint-Nazaire met en place de nombreuses actions pour soutenir et valoriser les projets humanitaires ou d’échanges internationaux menés par les jeunes Nazairien·nes. 

Une bourse pour les 16 – 30 ans

Depuis 2012, la Ville de Saint-Nazaire soutient des projets de solidarité et de coopération internationale via une bourse pouvant aller jusqu’à 1 000 € pour les projets individuels et 1 500 € pour les projets collectifs. Pour en bénéficier, les jeunes doivent avoir entre 16 et 30 ans, habiter à Saint-Nazaire ou y étudier et avoir un projet de séjour compris entre 1 semaine et 6 mois. 

Pour obtenir de l’aide afin de constituer un dossier de candidature, les jeunes peuvent se rendre à l’espace jeunesse « La Source » au 46 rue d’Anjou. 

Tout au long de l’année, la collectivité organise de nombreuses actions de sensibilisation à la citoyenneté européenne, aux jumelages, aux coopérations et à la solidarité internationale pour toutes et tous et notamment à destination d’un public de scolaires et de jeunes. 

Elle encourage également la mobilité européenne et internationale des jeunes à travers les échanges scolaires, les stages à l’étranger ou encore les services civiques. Notamment avec la ville de Saarlouis en Allemagne (la mairie de Saint-Nazaire accueille chaque année un volontaire allemand en partenariat avec l’Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe et l’Office franco-allemand pour la jeunesse). Des jeunes de la ville de Mahdia en Tunisie sont aussi régulièrement accueilli·es dans des structures à Saint-Nazaire (La Source, Mission Locale…). 

Jeunes en ville : l’instance de participation citoyenne 

«Jeunes en Ville» est l’instance de participation citoyenne dont l’animation a été confiée à la Fédération d’éducation populaire Léo Lagrange. Tous les jeunes qui vivent, étudient ou travaillent à Saint-Nazaire peuvent venir s’exprimer, participer, construire des projets concrets pour la jeunesse nazairienne. Comme celui du projet de mobilité à Avilés. 

 

 

 

Revenir en haut de page