Le stationnement évolue en centre-ville pour laisser place au végétal

Ambiance projetée du futur square du Parc du marché – Visuel non contractuel ©Michel Desvigne

Augmenter la place de la nature en zone urbaine devient une nécessité face au dérèglement climatique. Avec son projet de centre-ville jardin, la Ville de Saint-Nazaire souhaite développer des espaces de détente et de promenades et apaiser la circulation pour laisser toute la place aux piétons et aux vélos. Plusieurs aménagements sont prévus en centre-ville entre 2023 et 2025.

 

Plusieurs lieux du centre-ville feront l’objet d’aménagements : l’avenue Albert de Mun, la place des Martyrs, le parc du marché, le pourtour des halles (place du commerce). Différentes phases de travaux se dérouleront entre 2023 et 2030. 

L’objectif est d’augmenter considérablement les espaces végétalisés sur ce périmètre (300 m² aujourd’hui pour 6 000 m² demain) et de doubler le nombre d’arbres (200 à 400 arbres). Les liaisons piétonnes seront confortées, notamment sur l’avenue Albert de Mun où les trottoirs seront élargis de 2 mètres. Des voies réservées aux vélos seront créées sur cette avenue et également rue des Halles et rue Jean Jaurès. Le parc du marché, l’actuel petit parking près des halles, deviendra un espace de détente et de respiration en cœur de ville. Ce nouveau parc sera composé de nombreux arbres et d’espaces de verdure ainsi que de jeux pour les enfants et de bancs. Des appuis vélo seront également installés. 

 

Le calendrier prévisionnel

Le calendrier prévisionnel

1re phase de 2023 à 2025

  • Mi-2023 : lancement des travaux de réseaux (eaux usées, eau potable et électricité) de l’avenue Albert de Mun (entre la rue d’Anjou et le boulevard Victor Hugo)
  • 2024 / 2025 : Travaux d’aménagement avenue Albert de Mun (entre la rue d’Anjou et le boulevard Victor Hugo), rue des Halles (entre Albert de Mun et rue Jean Jaurès), Parc du marché et pourtour de la place des Martyrs
  • Budget de cette première phase : 7,5 M d’€. 

2e et 3e phases de 2023 à 2030

  • Pourtour des halles, avenue Albert de Mun côté Est (vers le théâtre), place Marcel Paul en face de la médiathèque 

Un stationnement qui évolue

Aujourd’hui, 986 places de stationnement sont proposées en cœur de ville. Durant les travaux de la première phase du projet centre-ville jardin, environ 250 places seront supprimées provisoirement entre 2023 et 2025. Elles seront compensées par le projet de création d’un parking en élévation sur la place des 8 et 11 mai. De plus, à l’horizon 2025, les mobilités douces seront favorisées. Via notamment la requalification des espaces publics et le projet « HélYce + » qui permettra d’augmenter considérablement la fréquence des bus en centre-ville.

Afin de compenser la suppression de places de stationnement dans le cadre du projet centre-ville jardin et de permettre aux habitant·es de se garer facilement en centre-ville, un parking de trois étages verra le jour fin 2025. D’une capacité de 350 places pour les voitures (contre 148 aujourd’hui), il se situera sur l’actuel parking de la place des 8 et 11 mai 1945 (près du marché et du Tribunal de Saint-Nazaire). Ce nouveau parking sera doté de 10 places pour les personnes en situation de handicap et de plusieurs places avec bornes de recharge pour véhicules électriques. Des espaces pour les deux-roues ainsi que 50 places pour les vélos seront prévus. En projet également : l’installation de panneaux photovoltaïques sur le toit. Ce parc de stationnement deviendra payant et sera géré par la Stran. 

Le calendrier de construction parking

Parking : le calendrier

  • A partir de mi-septembre 2022 : démarche d’information et d’échanges avec les riverains menée par City-Neo, l’agence missionnée par la CARENE 
  • Mi-2024 à fin 2025 : travaux de construction du parking 
  • Automne 2025 : livraison du parking
  • Budget : 8 M d’€. 

Un grand parc à l’entrée de ville

Sur le secteur de la rue de la ville Halluard, entre la rue de Sévigné et la rue Henri Gautier, la Ville a pour projet de créer un grand parc, d’une superficie équivalente à 3 fois celle du jardin des plantes. Cette renaturation débutera sur le site de l’ancien Lidl rue Henri Gautier pour s’étendre ensuite vers le côté Nord de la rue ville Halluard. Les locaux du service propreté publique de la Ville seront repositionnés dans ce même secteur. La Ville continue d’user de son droit de préemption pour mettre en œuvre ce projet.

Revenir en haut de page