Le parc boisé depuis le boulvard Laënnec. Image non contractuelle – ©Florence Mercier paysagiste

C’est l’un des grands projets urbains à venir qui transformera la cité portuaire. À Saint-Nazaire, sur le site de près de 9 hectares qui accueillait l’ancien hôpital de la ville, un nouveau quartier d’habitat entouré d’espaces de verdure se dessine.

 

Pour David Samzun, maire de Saint-Nazaire et président de Saint-Nazaire agglomération, «le renouvellement urbain du site du Moulin du Pé est un projet exemplaire en termes de sobriété foncière puisqu’il sera réalisé sur une friche urbain. Il répond également à l’attente exprimée des Nazairiens et Nazairiennes sur la nécessité d’avoir, à proximité de chez soi, des espaces de verdure apaisés où chacun pourra respirer et profiter des qualités d’une « ville jardin au bord de l’océan »

Au coeur du projet Moulin du pé, un parc d’environ 2 hectares sera créé dans la continuité de la résidence Avalix, prenant appui sur la rue du Docteur Roux et ouvrant ainsi la résidence vers le nouveau quartier. Ce nouveau parc constituera une prolongation naturelle du Bois d’Avalix attenant. « Nous ne voulions pas d’un quartier isolé. Le projet urbain pour Moulin du Pé s’inscrit dans la lecture globale que nous avons de notre cité ; nous souhaitons que son ambition dépasse largement la parcelle de l’ancien hôpital. », exoplique Christophe Cotta, adjoint à l’urbanisme et aux mobilités.

L’arrivée prochaine de la troisième ligne hélYce+ assurera une desserte en transports en commun de ce nouveau quartier.  La voiture sera laissée à sa juste place, avec la possibilité offerte par les parkings conservés de l’ancien hôpital d’accueillir la plupart des stationnements. Le quartier sera ainsi plus apaisé et laissera la place aux piétons et aux vélos sur les espaces publics.

 

Une mixité sociale et intergénérationnelle

Le projet urbain comptera 14 îlots proposant des d’habitations variés. L’opération vise la création d’environ 467 logements, dont 30 % de logements « aidés »(10 % de logements sociaux et 20 % de logements bail réel solidaire).

  • 87 logements individuels diversifiés et abordables (lots libres et maisons groupées) dont 10 qui pourraient être proposés en habitat participatif ;
  • 70 logements intermédiaires ;
  • 310 logements collectifs.

Esquisse aérienne du futur quartier du Moulin du Pé. ©Magnum

Sur une partie du nouveau quartier du Moulin du Pé, un appel à projets spécifique a été lancé pour la construction d’un ensemble immobilier dans le cadre de la démarche Ambition maritime et littorale.  Le projet lauréat retenu (85 logements + commerces et services) est celui porté par le groupement de promoteurs Brémond-Sogéprom avec les équipes d’architectes JBMN, Office Zola et paysagites OKA.

Vue depuis le bd Laënnec. Visuel non contractuel susceptible d’évoluer - ©JBMN.

Une concertation sur l’aménagement du parc urbain

En 2019, la Ville de Saint-Nazaire et Saint-Nazaire agglomération ont lancé une démarche de concertation qui a rassemblé plusieurs dizaines de participant·es autour d’une réunion publique et des ateliers articipatifs. La Ville de Saint-Nazaire et Saint-Nazaire agglomération souhaitent encore associer celles et ceux qui le souhaitent, à réfléchir sur l’aménagement du parc urbain qui émergera à l’horizon 2025. Deux ateliers de concertation seront organisés en début d’année 2023.

Le calendrier prévisionnel du projet

Le calendrier prévisionnel du projet

  • Début 2023 : ateliers de concertation sur les usages au sein du parc urbain
  • Printemps 2023 : premiers travaux de terrassement et de préparation des sols
  • 2024-2026 : travaux d’aménagement et de construction
  • 2025 : livraison du parc
  • 2026 : arrivée des premiers habitant·es

L’équipe du projet

La CARENE Saint-Nazaire agglomération a confié la réalisation du nouveau quartier à la Sonadev qui s’appuie sur plusieurs entreprises pour le réaliser : Magnum, Florence Mercier paysagiste, Ingerop, Noctiluca et Quand même.

Revenir en haut de page