Le long du bassin, « The Pool » accueillera notamment des bureaux, une salle de réception, un bar-restaurant et la coopérative maritime. @Topos architectes

En 2021, la Ville de Saint-Nazaire lançait 4 appels à projets immobilier d’envergure. Les lauréats de 3 d’entre eux sont désormais connus. Revue de détails des projets qui vont transformer les secteurs du Petit Maroc, de l’ancien hôpital et des anciennes serres de Porcé.

 

Pour David Samzun, maire de Saint-Nazaire, « Le problème est simple à poser mais pas forcément à résoudre. La population nazairienne a augmenté de près de 5000 habitants depuis dix ans et, selon les prévisions, le phénomène n’est pas près de s’arrêter. Saint-Nazaire et son agglomération doivent pouvoir continuer à accueillir tout le monde, étudiants, actifs ou retraités, en proposant des logements à des prix accessibles. Et, dans le même temps, nous devons continuer à aménager une ville où la vie quotidienne reste agréable et le développement de l’activité économique possible. Les règles environnementales nécessaires pour lutter contre le dérèglement climatique et le manque de terrains disponibles s’ajoutent à l’équation. Nous pourrions avoir une forme de découragement face à ces contraintes, je pense au contraire qu’elles sont stimulantes. C’est dans cet esprit et pour répondre à ces objectifs que nous avons lancé en 2021 les appels à projets « Ambition maritime et littorale ». Ils comprenaient deux parties distinctes : l’une consacrée à la création de logements et de locaux professionnels dans des sites majeurs de la ville et l’autre à la création d’animations culturelles ou de loisirs dans ce que nous avons appelé « les places à prendre ». »

Les lauréats de trois des quatre projets immobiliers sont désormais connus. Il reste encore à trancher entre les candidats pour le site de Gavy, que l’université abandonne pour se reconcentrer sur le secteur d’Heinlex. Les auditions du jury se déroulent courant février 2023.

 

Un lieu dédié à la mer au Petit-Maroc

Le plan du futur îlot maritime sur le plateau du Petit-Maroc.

Un ilôt maritime au Petit Maroc

Autour du centre national de formation de la SNSM (Société natio- nale de sauvetage en mer), c’est un pôle d’activités économiques et de loisirs liées à la mer qui verra le jour au Petit-Maroc, à deux pas de la future résidence étudiante Silène. En parallèle, la Ville prépare l’aménagement d’une promenade le long de la Loire et dans l’esprit du front de mer pour compléter les aménagements du quartier. 

SNSM : un centre national de formation.  Le campus national de formation de la SNSM s’installera dans un bâtiment de trois étages donnant sur l’avenue de la Vieille-Ville avec une vue directe sur la mer. 

Le bassin : une piscine d’entraînement au sauvetage en mer. Cet équipement unique en France permettra aux professionnels et bénévoles d’associations (SNSM, SOS Méditerranée…), aux skippers et aux plaisanciers de s’entraîner à la survie et au sauvetage en mer. 

Ti Ar Mor : la maison de la mer de Skol Ar Mor. Actuellement installée au Bois-Joal- land, Skol Ar Mor, l’école de char- pente maritime, va se rapprocher de la mer. Des activités pour les plus jeunes et les touristes de passage seront proposées : ma- quettes de bateaux, « accromâts », matelotage… 

The Pool : un lieu de vie et d’innovations maritimes . Ce bâtiment sera composé de bureaux disponibles à la location pour tous les acteurs du monde maritime et, au 2e étage, d’un grand espace dédié à l’évènementiel. En rez- de-chaussée, il abritera notamment le magasin La Coopérative maritime et un café-restaurant. 

Les lauréats de l’appel à projet : 

Eiffage Immobilier et ATAO avec TOPOS architecture 

Le calendrier envisagé :

  • fin 2024 à 2026 : travaux;
  • fin 2026 : livraison du projet. 

À noter 

Ces constructions n’empêcheront pas le festival Les Escales de continuer à se déployer chaque été sur le reste du plateau du Petit-Maroc, qui restera disponible. La Ville de Saint-Nazaire n’envisage pas d’autres projets immobiliers dans ce secteur. 

 

Le plan du futur îlot maritime sur le plateau du Petit-Maroc.

Une nouveau quartier au Moulin-du-Pé

Vue depuis le boulevard Laënnec. Visuel non contractuel susceptible d’évoluer. © JBMN

Un écoquartier de 460 logements

Les opérations immobilières étaient déjà lancées sur la majeure partie du terrain de l’ancien hôpital de Saint- Nazaire. C’est un nouvel écoquartier qui verra le jour sur cette friche avec plus de 460 logements, dont 30 % de logements « aidés » (10 % de logements sociaux et 20% de logements en bail réel solidaire). En son cœur, un grand parc de deux hectares prolongera le bois d’Avalix. Une seule rue traversera le quartier. Le reste des circulations se fera sur des allées limitées à 20 km/h. L’arrivée prochaine de la troisième ligne hélYce+ assurera une desserte en transports en commun. Ce projet d’envergure est une illustration concrète du concept de ville-jardin au bord de l’océan qui guide désormais le projet urbain de Saint-Nazaire. 

L’appel à projets lancé dans le cadre de l’opération Ambition maritime et littoral se concentre sur une parcelle située juste en face du lycée Sainte- Anne. Le groupement de promoteurs Brémond-Sogéprom, avec les équipes d’architectes JBMN, Office Zola et paysagistes OKA, a proposé un ensemble mixte de logements (85), de bureaux et de commerces qui intègre un immeuble de treize étages. Une fois rénovée, la chapelle de l’ancien hôpital pourrait accueillir la maison de sport-santé Labsport.

Atelier participatif autour des usages et pratiques au sein du nouveau parc du Moulin du Pé 

  • Mercredi 22 février de 18h à 20h,
  • salle polyvalente de la maison de quartier d’Avalix, 3 rue du Dr Albert-Calmette,à Saint-Nazaire. 
  • Tout public – Gratuit – sur inscription recommandée soit via la boite de l’atelier : atelier@mairie-saintnazaire.fr ou le 02 40 00 40 70 

Les lauréats de l’appel à projets

SOGEPROM-BREMOND avec les équipes d’architectes JBMN, Office Zola et paysagistes OKA. 

Le calendrier envisagé : 

  • début 2023 : ateliers de concertation sur les usages au sein du parc urbain ;
     
  • 2024 : début des travaux ;
     
  • 2025 : livraison du parc ;
     
  • 2026 : arrivée des premiers habitants.

Projet Anciennes Serres de Porcé vu depuis le parking du gymnase © Agence Arotcharen Les Anciennes serres de Porcé

78 logements sur le site des anciennes serres

Juste au-dessus du parc de Porcé, à l’emplacement d’anciennes serres municipales près du collège Albert-Vinçon, un ensemble immobi- lier verra le jour avec 30 % de logements sociaux sur les 78 prévus. Ils seront répartis dans sept bâtiments de deux à cinq étages. La construction se fera sur pilotis pour préserver les sols et les sous-sols. Le bois et les espaces naturels existants se- ront sauvegardés et une traversée piétonne nord-sud sera aménagée.

Les lauréats de l’appel à projet : 

Crédit agricole immobilier corporate et promotion, avec l’agence Arotcharen, TICA et BAP. 

Le calendrier envisagé :

  • printemps 2024 : début des travaux ;
  • printemps 2026 : livraison du projet

Une réunion de présentation proposée par le lauréat de l’appel à projet « Crédit Agricole Immobilier » est organisée lundi 27 février de 16h30 à 18h30 – Chemin de Porcé face au n°110 (école Ferdinand-Buisson).

Revenir en haut de page