Saint-Nazaire, une ville jardin au bord de l'océan

Le développement d’espaces de verdure notamment en centre-ville va s’accélérer ces prochaines années. ©Michel Desvigne

Feuille de route pour l’aménagement de la ville pour les vingt prochaines années, la démarche Ambition maritime & littorale entend révéler les espaces naturels et les sites d’exception de Saint-Nazaire, rapprocher les habitant·es de l’eau mais aussi accélérer le développement d’espaces de verdure notamment en centre-ville. Le point sur les avancées du projet urbain global de Saint-Nazaire.

 

Saint-Nazaire bénéficie d’un environnement exceptionnel entre terre, mer et Brière. Un cadre de vie agréable où la nature a toute sa place : parcs, bois, étangs, jardins et espaces verts forment un écosystème important à préserver mais aussi à révéler. Saint-Nazaire est constituée de près de 60% d’espaces de campagne dont la moitié est dédiée à des terres agricoles et compte plus de 250 hectares d’espaces verts et naturels.

En centre-ville, la municipalité souhaite continuer à révéler ces espaces de verdure et même accélérer leur développement. Les enjeux sont de végétaliser davantage pour préserver la biodiversité et lutter contre le réchauffement climatique en proposant notamment des îlots de fraicheur. Les objectifs sont de développer des espaces de respiration et de détente, de favoriser les promenades, d’apaiser la circulation et d’aménager pour laisser toute la place aux vélos et piétons.

Plusieurs lieux du centre-ville feront ainsi l’objet d’aménagements : l’avenue Albert de Mun, la place des Martyrs, la place du marché, le pourtour des halles.

 

La ville-jardin en images

Un grand parc à l’entrée de la ville

Sur le secteur de la rue de la ville Halluard, entre la rue de Sévigné et la rue Henri Gautier, la Ville a pour projet de créer un grand parc, d’une superficie équivalente à 3 fois celle du jardin des plantes. Cette renaturation débutera sur le site de l’ancien Lidl rue Henri Gautier pour s’étendre ensuite vers le côté Nord de la rue ville Halluard. Les locaux du service propreté publique de la Ville seront repositionnés dans ce même secteur. La Ville continue d’user de son droit de préemption pour mettre en œuvre ce projet.

Places à prendre : 3 projets retenus

En juillet 2021, la Ville a lancé un appel à projets « Places à prendre » pour 4 sites à Saint-Nazaire : les abords du port de Méan, la villa Ker Louis au-dessus de la plage de Bonne Anse, l’entrée de l’alvéole 12 et le site dit de « la goutte de lait » près du rond-point de Sautron. La collectivité a retenu 3 projets où des discussions sont en cours avec les porteurs de projet. Pour celui de la Goutte de lait, les offres reçues ont été jugées insuffisantes au regard des attendus.

  • Villa Ker Louis à Bonne Anse : un lieu de séjour pour des vacances adaptées. C’est un projet touristique qui a été retenu qui permettra d’organiser sur le site des séjours pour les personnes en situation de handicap.
  • Tête de l’alvéole 12 : un parcours acrobatique en hauteur. Une offre de loisirs originale a été choisie avec un parcours en hauteur de type « accrobranches » et des tyroliennes.
  • Site du Port de Méan : une guinguette à boire et à manger. C’est un projet de guinguette où l’on pourra trouver de quoi boire et manger qui verra le jour sur le site du Port de Méan. Ouverte aux beaux jours, elle répondra aux besoins des différents publics du quartier : randonneurs, habitant·es, travailleurs…

Les 4 projets immobiliers : désignation des lauréats fin 2022

En parallèle de «Places à prendre», la Ville a lancé un appel à projets immobiliers pour 4 sites (anciennes serres de Porcé, îlot maritime du Petit Maroc, Moulin du Pé et Gavy). Pour chaque site, 4 équipes pluridisciplinaires travaillent en ce moment pour affiner leurs propositions et leurs intentions urbaines et paysagères. Les équipes lauréates seront connues d’ici la fin de l’année avec une mise en œuvre des projets prévue entre 2024 et 2026

Revenir en haut de page