- Culture

Cinéma. Un thriller en tournage à Saint-Nazaire

Tournage du long-métrage "Faux départ" (titre provisoire) jeudi 28 octobre quai des charbonniers à Saint-Nazaire. (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert) - Agrandir l'image, .JPG 357Ko (fenêtre modale)
Tournage du long-métrage "Faux départ" (titre provisoire) jeudi 28 octobre quai des charbonniers à Saint-Nazaire. (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert)

L’équipe du film "Faux départ" tourne dans différents quartiers de Saint-Nazaire depuis lundi 25 octobre. Rencontre dans le port, sur le quai des Charbonniers.

Ce jeudi d’octobre, le port de Saint-Nazaire rayonne de bleu. Sous un ciel sans nuage, l’immense paquebot qui sera livré à MSC Croisières fait office de décor blanc et bleu à la scène que tourne l’équipe du film "Faux départ" -le titre est provisoire. Sur le quai des charbonniers, la petite Golf rouge est le cœur de cette scène dans laquelle le personnage principal, Jean, essaie de vendre sa drogue à un potentiel acheteur.

Le rôle de ce jeune père de famille, orphelin de naissance souffrant encore de troubles du comportement, a été pensé pour l’acteur Paul Hamy, nommé César du meilleur espoir masculin en 2014 pour "Suzanne". Jean abandonne son enfant en croyant le protéger de sa vie délinquante. Mais sa cavale va le ramener à la paternité qu’il fuyait.

Un film de Gallien Guibert avec Paul Hamy

"C’est ce sujet, un écho à ma propre histoire et aux difficultés que j’ai pu traverser, que j’ai voulu explorer avec les co-auteurs Jean-Baptiste Delafon et Clément Tuffreau, dans un registre propice à l’existentialisme, celui du film noir", explique le réalisateur Gallien Guibert dans sa note d’intentions. Gallien Guibert travaille sur ce premier long-métrage depuis quatre ans. Le tournage avait dû être reporté de quelques mois en raison de la crise sanitaire.

"C’est extraordinaire parce qu’on sort d’un an et demi de confinement et c’est la reprise pour moi", s’exprime Paul Hamy entre deux prises. "C’est un mois et demi de tournage très intense, chaque séquence comporte ses enjeux, c’est très rythmé. Il s’agit d’une cavale pendant six jours dans laquelle il se passe des choses incroyables, ce sont les montagnes russes pour Jean, ce type avec de la cocaïne, un flingue et un bébé. Heureusement il y a la mer qui offre l’espoir et c’est tellement bon d’être ici pour moi qui suis parisien. On est tous très heureux et on se rend compte au fil du tournage qu’on fait un truc pas mal !"

Des tournages en Loire-Atlantique

Soutenu par la Région des Pays de la Loire et le CNC, le film est produit par La Main Productions à Nantes où l’équipe a tourné une dizaine de jours. Une semaine de tournage a aussi eu lieu à La Turballe et des techniciens et des acteurs locaux ont été mobilisés.

Les Nazairiens Karim Mahour et Joseph Stal, opérateur de commande numérique et docker dans la vie, valorisent leur expérience de théâtre en interprétant des chefs de gang. "Nos épouses avaient vu l’annonce sur saintnazaire.fr. C’est une première pour nous, de superbes rencontres, une équipe très gentille et bienveillante et une belle expérience à laquelle on prend goût et qu’on a envie de renouveler. C’est plaisant d’être au contact de gens passionnés et reconnus avec un producteur nantais qui montre notre région."

"Faux départ" devrait être diffusé en salles au 2e semestre 2022, ainsi que sur OCS. Il sera interdit aux moins de 12 ans.