- Agglomération, Economie, Environnement, Travaux

Saint-Nazaire. Les travaux de raccordement au parc éolien en mer sont lancés

Les travaux de raccordement au premier parc éolien en mer français et de jonction entre les liaisons sous-marines et souterraines commencent place de la Courance à Saint-Nazaire. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay) - Agrandir l'image, .JPG 85Ko (fenêtre modale)
Les travaux de raccordement au premier parc éolien en mer français et de jonction entre les liaisons sous-marines et souterraines commencent place de la Courance à Saint-Nazaire. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay)

[vidéo] RTE démarre les travaux de raccordement au premier parc éolien français en mer. Une liaison de 225 000 volts sera installée sous la mer, raccordée à la plage de la Courance, puis acheminée jusqu'à Prinquiau pour rejoindre le réseau électrique français. Mise en service prévue en 2022.

Les journalistes assistent aux premiers coups de pelle sur la plage de la Courance à Saint-Nazaire pour un chantier inédit en France. Ce mercredi 27 novembre, le réseau de transport d’électricité RTE, lance officiellement les travaux de raccordement du premier parc éolien français en mer. RTE s'est vu confier par l'Etat la maîtrise d'ouvrage et le financement du raccordement des énergies marines renouvelables au réseau électrique.

"En réalisant le raccordement des nouveaux moyens de production au réseau électrique, RTE accompagne la réalisation des objectifs fixés par la Programmation Pluriannuelle de l'Energie (PPE)", déclare Carole Pitou Agudo, déléguée régionale RTE.

Du parc éolien en mer à Prinquiau

A plus de 12 km des côtes, 80 éoliennes fourniront de l’électricité à environ 700 000 habitants en France et en Europe, à partir de 2022. Le projet est né en 2013 avec une première phase de concertation.

C’est ici sur la plage de la Courance que seront raccordées la liaison sous-marine de 33 km et la liaison souterraine, dans une station enterrée sous 2 mètres et demi de sable. Les travaux sur la plage prendront fin au mois de juin.

La liaison souterraine traverse cinq communes sur 27 km : Saint-Nazaire, Trignac, Montoir-de-Bretagne, Donges et Prinquiau. Elle passe sous des voies routières et des prairies agricoles pour rejoindre le poste électrique de Prinquiau, en cours de construction.

Cet aménagement de 3 hectares est réalisé avec parc naturel régional de Brière et le centre permanent d’initiative pour l’environnement Loire-Océane afin d’en réduire l’impact environnemental.

Tous ces travaux de raccordement représentent 285 millions d’euros d’investissement, environ 15 % du coût total du projet.