- Enfance, Transition écologique

Education. Une élève de l’école Jules Simon lauréate du concours Watty

Lyzéa, lauréate régionale du concours Watty et Emmanuelle Croizer, animatrice du projet Watty. - Agrandir l'image, .JPG 294Ko (fenêtre modale)
Lyzéa, lauréate régionale du concours Watty et Emmanuelle Croizer, animatrice du projet Watty.

Lyzéa, élève de CM1 de l’école Jules Simon à Saint-Nazaire, a remporté le premier prix du concours régional Watty pour sa création sur le thème « Du clic au déclic, moins d’écran pour l’environnement ».

Organisé sur tout le territoire national, le concours Watty proposait aux enfants de mettre leur talent au service de l’environnement et du développement durable. Les artistes en herbe étaient libres de choisir leur mode d’expression artistique – qu’il s’agisse de dessin, vidéo, texte … – pour illustrer le thème « Du clic au déclic, moins d’écrans pour l’environnement ».

Lyséa a choisi de fabriquer un jeu. « J’ai créé des boîtes représentant deux planètes, une en bonne santé et une en mauvaise santé » explique-t-elle. « Le but du jeu est de placer des cartes – où sont inscrits des écogestes ou des  gestes néfastes pour l’environnement – dans la bonne boite. »

Faire des enfants de véritables éco-citoyens

Proposé par la société Eco CO2 - éco-entreprise innovante du secteur de l’économie sociale et solidaire, le projet Watty est un programme de sensibilisation à la préservation de l’environnement à destination des élèves des écoles maternelles et élémentaires.

« Nous abordons des thématiques très variées telles que la gestion des déchets, les économies d’énergie, l’eau ou encore les moyens de transport, » précise Emmanuelle Croizer, animatrice du projet Watty. « Pour nos ateliers, nous disposons d’une mallette pédagogique qui permet de proposer aux enfants des activités toujours différentes. »