- Culture, Divers

"Néon Paillettes", 2e clip des Nazairiens de Khool Kwest

Khool Kwest (©Geoffrey Lacy) - Agrandir l'image, .JPG 457Ko (fenêtre modale)
Khool Kwest (©Geoffrey Lacy)

Khool Kwest sort le clip "Néon Paillettes" sur Youtube. C’est l’une des dernières compositions du groupe de hip hop qui s’est produit une vingtaine de fois en deux ans à Saint-Nazaire et alentour.

Comme dans un kaléidoscope, un rideau pailleté apparaît sur les notes feutrées d’un synthétiseur. Le clip de Khool Kwest"Néon Paillettes"démarre dans une ambiance de nightclub avec des visages de femmes, le rap de Julien Delval, puis le chant de Camille Dufournaud. On entend la basse de Thibault Chatellier, les claviers de William Lantonnet et la batterie de Rémy Douay. L’ensemble hip hop flirte avec la soul et on pense immédiatement à Hocus Pocus.

"Néon Paillettes" de Khool Kwest

"On a tous des goûts différents, mais Hocus Pocus est notre référence commune", reconnaît Julien Delval. "Les voir aux Escales l’an dernier, avec des cuivres sur scène, on adore ça." Khool Kwest a le goût des vrais instruments. "On est tous amoureux de leur musicalité, c’est notre côté "old school". On trouve cela un peu frustrant de voir si peu d’instruments sur scène dans le milieu du hip hop."

La passion de composer et de jouer

Le choix de constituer un groupe avec cinq membres ne facilite pourtant pas l’organisation des répétitions et des concerts de Khool Kwest. Le rappeur agent immobilier, l’enseignante au lycée Aristide Briand, le professeur de musique autour de Nantes, l’intermittent et l’étudiant au Conservatoire de Nantes doivent accorder leurs instruments, mais surtout leurs plannings. Ils doivent aussi se faire accepter à cinq sur des scènes plus ou moins grandes.

"Tout cela prend du temps, raconte Julien Delval. J’ai rencontré Camille et Thibault à l’occasion d’une soirée au VIP en 2015. Au bout d’un an, le groupe s’est complété et nous avons aujourd’hui dix-sept morceaux." Avec l’argent des cachets, Khool Kwest a enregistré un premier clip l’an dernier, le clip "Sable noir" tourné à Saint-Nazaire avec l’Ecole de danse.

"Les réactions sur les réseaux sociaux sont très encourageantes et nous donnent envie de continuer. C’est ce qui nous soutient et nous permet de faire plus de concerts", confie le chanteur. Publié le 29 avril, le clip de "Néon Paillettes" a atteint plus de 300 vues en trois jours sur Youtube. "En cette période de confinement, on avait envie de partager un morceau léger et dansant. On a fabriqué le clip avec des images libres de droit".

Khool Kwest a joué "Néon Paillettes" lors de son dernier concert en février. Le groupe a hâte de remonter sur scène et poursuit sa "quête du cool" avec un clin d’oeil à des artistes des années 90 comme Kool and the Gang ou Kanye West.