- Déchets, Environnement

Objectif : 0% de rejet d’eaux usées en mer

La première opération de contrôle se déroulera dans le quartier autour de la place du Commando à Saint-Nazaire comme ici rue Alexandre Vezin. - Agrandir l'image, .JPEG 291Ko (fenêtre modale)
La première opération de contrôle se déroulera dans le quartier autour de la place du Commando à Saint-Nazaire comme ici rue Alexandre Vezin.

La CARENE lance une vaste opération de contrôle des raccordements d’eaux usées et d’eaux pluviales qui s’étalera sur plusieurs années et concernera l’ensemble des communes de l’agglomération.

"Notre objectif est d’aboutir à termes à zéro rejet d’eaux usées en mer", annonce François Chéneau, vice-président de la CARENE Saint-Nazaire agglomération. "La situation s’est améliorée ces dernières années mais il y a encore des efforts à faire, on trouve toujours des branchements défectueux".

Contrairement aux eaux usées, les eaux de pluies ne subissent pas de traitement. Elles suivent un circuit qui les amènent directement à la mer. D’où l’importance par exemple de ne pas jeter de mégots dans les caniveaux.

Ces deux réseaux sont normalement complètement séparés mais en cas de mauvais aiguillage, les rejets de toilettes peuvent contaminer l’eau de pluie et véhiculer en mer des germes et des bactéries qui affectent la qualité des eaux de baignades.  A l’inverse, si les eaux de pluie se mélangent aux eaux usées, elles gonflent les volumes à traiter dans les stations d’épuration ce qui génère des surcoûts et des risques de débordement.

Un programme sur plusieurs années

"Nous procédons déjà à des contrôles réguliers sur la qualité des eaux de baignade pour anticiper d’éventuels problèmes et fermer des plages de manière préventive", explique Christophe Cotta, adjoint au maire de Saint-Nazaire. "Mais il faut désormais aller plus loin et organiser des contrôles de bon raccordement aux réseaux chez les particuliers. "

Un vaste programme qui s’étalera sur plusieurs années a donc été mis en place par la CARENE avec le concours de l’Agence de l’eau. Les commerces, bureaux et logements seront vérifiés un par un sur l’ensemble des communes de l’agglomération

L’opération confiée à la société CeQ Ouest démarre en cette fin septembre par le quartier autour de la place du Commando à Saint-Nazaire, un secteur vulnérable en prise directe avec la grande plage. Cent-douze raccordements seront contrôlés.