- Travaux

Redessiner les espaces publics pour un cœur de ville plus vert

Agrandir l'image, .JPEG 370Ko (fenêtre modale)
Le parc du marché va devenir un nouveau square qui accueillera des espaces de verdure dotés de mobiliers urbains et de jeux pour enfants. © Spectrum

Le chemin vers une ville-jardin au bord de l’océan passe aussi par le centre-ville. Le point sur les travaux en cours parc du marché et avenue Albert-de-Mun.

« Augmenter la place de la nature en zone urbaine devient une nécessité face au dérèglement climatique, » rappelle Christophe Cotta, adjoint à l’urbanisme. Avec son projet de centre-ville jardin, Saint-Nazaire souhaite créer des îlots de fraîcheur, favoriser la biodiversité et développer des espaces de détente. « Nous voulons également apaiser la circulation pour laisser toute la place aux mobilités douces. »

La requalification des espaces publics va créer dans le centre-ville de Saint-Nazaire une ambiance urbaine nouvelle. Des cheminements végétalisés agrémentés d’une large variété d’arbres, des pistes cyclables et des trottoirs confortables offriront aux piétons comme aux cyclistes de larges espaces de promenade, dotés de terrasses plus spacieuses et d’un nouvel éclairage public.

Les travaux se poursuivent en 2024

> De mi-février et jusqu’à la fin de l’année

En 2024, plusieurs phases de travaux vont se succéder sur le parc du marché, la rue des Halles et l’avenue Albert-de-Mun, entre le boulevard Victor-Hugo et le Paquebot.

Le parc du marché, aujourd’hui parking, va devenir un espace de respiration en cœur de ville. Ce nouveau square sera composé despaces de verdure, de jeux pour les enfants et de mobilier urbain dédié à la détente. Les travaux engagés depuis fin février vont permettre la préparation des sols, la suppression des arbres en mauvaise santé (l’intervention a été programmée en respectant la période de nidification), le terrassement et la pose des bordures, la création des fosses de plantation d’arbres, le revêtement des sols, l’installation de mobilier urbain (bancs, table, corbeilles) et la création de l’aire de jeux pour enfants.

A noter : le parking du marché sera fermé pendant la durée des travaux. 35 places seront rouvertes en juillet.

> De novembre 2024 à février 2025

La poursuite des travaux fera la part belle à lambiance végétale de ce secteur du centre-ville. L’installation de fosses adaptées permettra à une large variété d’essences de s’épanouir. « Au total, nous allons planter 300 nouveaux arbres sur l’avenue Albert-de-Mun, le nouveau parc du marché, et ensuite, le pourtour de la place des Martyrs, » annonce Christophe Cotta.

A noter : durant les travaux, des sens uniques seront mis en place par tronçon et une signalétique indiquera les itinéraires à emprunter. Les parkings des 8 et 11 mai 1945, Marcel-Paul (médiathèque), des Halles et des Martyrs resteront ouverts.

> A partir de 2025

En 2025, le projet Centre-ville jardin se poursuivra vers le Paquebot, jusqu’à la rue d’Anjou et le pourtour de la place des Martyrs.

Place des 8 et 11 mai : un parking en élévation

Au début des travaux, 986 places de stationnement étaient proposées en cœur de ville. Aujourd’hui, on compte environ 250 places en moins, elles sont supprimées provisoirement jusqu’à 2025. Elles seront compensées par le projet de création d’un parking de 330 places en élévation sur la place des 8 et 11 mai 1945 dont le lauréat vient d’être désigné. Il s’agit du groupement mené par GCC et composé de l’Agence Magnum, de l’Atelier David et de bureaux d’études techniques (FAAR, Novam Ingénierie et Log). La gestion sera assurée par la Stran. Livraison fin 2025.