- Divers

Un millier de bénévoles pour les Escales à Saint-Nazaire

Jean-Luc et Monique, bénévoles aux Escales (©Ville de Saint-Nazaire - Blandine Bouillon) - Agrandir l'image, .JPG 152Ko (fenêtre modale)
Jean-Luc et Monique, bénévoles aux Escales (©Ville de Saint-Nazaire - Blandine Bouillon)

Le festival Les Escales lance sa 28e édition ce soir. Un rendez-vous auquel participent de nombreux bénévoles chaque année. Pas moins d'un millier sont mobilisés, dont 200 pour l'association des Escales.

Ils sont plusieurs dizaines à avoir réservé au moins une ou deux semaines de leur été pour le festival. Monique ou Jean-Luc travaillent bénévolement depuis le 18 juillet. "La semaine dernière, c'était beaucoup de mise en route et de préparation", explique Monique dont la mission est la gestion des desserts. "On sert les techniciens, les artistes et les bénévoles", précise-t-elle.

Les 200 bénévoles engagés pour l'association du festival sont répartis en une quinzaine de pôles : restauration, nettoyage de la plage, du camping, ou encore développement durable, autant de thématiques nécessaires à la bonne tenue de l'événement. "On leur présente les pôles et chacun s'y inscrit selon ses envies", note le directeur des Escales Gérald Chabaud.

Avec plus de 500 couverts par repas pendant trois jours, la restauration des équipes artistiques et organisatrices représente un pôle important. Côté public, le service est assuré par 800 autres bénévoles au niveau des stands des associations nazairiennes.

Avec son association de plus de 450 adhérents toute l'année, le festival peut compter sur de nombreux habitants motivés. "Les candidats s'engagent sur une grille de présence, selon leurs disponibilités", explique Gérald Chabaud.

"Ma fille est bénévole depuis 20 ans", raconte Monique. "C'est elle qui m'a fait découvrir l'ambiance. Alors depuis que je suis à la retraite et que mon mari est décédé, je signe." Cela fait 7 ans que la bénévole chargée des desserts est présente aux Escales. "J'aime le contact", justifie-t-elle. Après 45 ans dans la restauration, Monique retrouve l'adrénaline de la cuisine. Ce jeudi matin : 5kg de mousse au chocolat, des flancs aux oeufs et des tartes aux fruits, des produits frais faits maison.

Anciennement dans la librairie et aujourd'hui dans la logistique industrielle, Jean-Luc est bénévole depuis 5 ans. "On ne dort pas beaucoup pendant le festival, mais il y a une super bonne ambiance entre les bénévoles", confie-t-il. C'est à l'issue de la réunion du matin avec les deux chefs en cuisine que ce Nazairien de naissance prend connaissance des missions qui lui seront confiées. "Je peux être au chaud, au froid, à la plonge, à l'essuyage, moins souvent en salle".

Chaque jour, les bénévoles essaient de se relayer pour pouvoir assister à un concert. Sinon c'est à table qu'ils voient les artistes, encore faut-il les reconnaître. "C'est une surprise et un jeu", sourit Jean-Luc. "Leurs plannings sont souvent très serrés, mais certains viennent nous voir. On avait échangé avec des artistes de Tucson. Une autre fois, des Chiliens avaient joué leur musique."

Jean-Luc termine sa mission aux Escales mardi. Il prendra ensuite au moins deux jours de repos.