Informations annexes au site

Jardin des plantes

Une invitation à la promenade et à la contemplation

Créé en 1886 par l’architecte paysagiste François Aubry à la demande de la Ville, le Jardin des plantes offre un havre de paix aux promeneurs et une aire de jeux pour les enfants, en bord de mer  entre la rue de Pornichet et le boulevard du Président Wilson. Sa conception à l'anglaise – pelouses plantées d’arbres traversées par des allées tortueuses – est tout à fait conforme à la tradition de Jardin des Plantes telle qu'elle se développe alors en France.

Un siècle plus tard, dans les années 1990, alors que Saint-Nazaire décide de mettre en valeur ses atouts et de « retourner » la ville vers son port et sa façade maritime, le jardin vieillissant bénéficie d’une recomposition : vue dégagée sur l’océan, construction du restaurant Le Transat, plantation d’espèces de bord de mer, et dans la partie la plus abritée, mimosas, lauriers roses et autres sujets méditerranéens.

Au détour des allées, le promeneur découvre :

  1. Une aire de jeux
  2. Un pollinarium sentinelle: dispositif expérimental scientifique d’observation des émissions de pollen de plantes allergisantes
  3. Une reconstitution du porche en arc brisé de l’ancienne chapelle Notre‐-Dame-d’Espérance disparue en 1905
  4. Une roseraie
  5. Des carrés d’exposition
  6. Un lieu de restauration

Un pollinarium pour aider à combattre les allergies

Éternuements, démangeaisons, asthme... Pour aider les personnes victimes des allergies saisonnières à se soigner plus efficacement, la Ville de Saint-Nazaire a installé depuis 2016 dans le Jardin des Plantes un Pollinarium sentinelle®.

Dans cet espace sont réunies les principales espèces de plantes (plantain, armoise, graminées...), arbustes et arbres sauvages (bouleau, cyprès, noisetier...) de la région dont le pollen est allergisant. L'objectif est de les observer quotidiennement afin de détecter le début et la fin d'émission de pollen de chaque espèce et de transmettre ces informations aux personnes allergiques inscrites à l'Alerte pollens.

Dès réception de cette information, les personnes allergiques peuvent commencer leur traitement avant l'apparition des premiers symptômes et l'arrêter dès la fin d'émission de pollen. Cinq Pollinariums sentinelles sont implantés en Pays de la Loire à Nantes, Laval, Angers, Saint-Nazaire et La Roche-sur-Yon.