Brossolette, d'une école vers un pôle d'équipements

Vue du nouveau bâtiment depuis la rue Guy de Maupassant © Mabire-Reich architectes - Agrandir l'image, .JPG 333Ko (fenêtre modale)
Vue du nouveau bâtiment depuis la rue Guy de Maupassant © Mabire-Reich architectes

L’école Pierre-Brossolette, implantée en lisière du quartier du Petit Caporal, est vieillissante et les espaces publics alentours méritent un renouveau. De l’autre côté, rue Gutenberg, la crèche des Petits Clowns manque de place pour répondre à la demande toujours croissante. Le projet de rénovation urbaine vise à renouveler l’identité du quartier et à créer un lieu de vie fédérateur.

Cette opération est l’occasion de créer un pôle d’équipements publics et de rénover l’école.

L’objectif est de renforcer le rôle social de l’école et d’en faire le centre d’un pôle d’équipement et, plus largement, de structurer une nouvelle polarité de proximité sur le quartier du Petit Caporal.
Cette relocalisation a permis d’imaginer la création d’un équipement mutualisé, en y regroupant, la nouvelle crèche de 40 berceaux, l’accueil périscolaire et de loisirs avec le point municipal existants ainsi que d’offrir une nouvelle salle polyvalente au quartier.
La création de cet équipement sera accompagnée de la rénovation, notamment thermique, du groupe scolaire et de la requalification des abords de l’école.
Le choix de son implantation, en façade de l’école, permettra de reconfigurer le lien entre les espaces résidentiels et le pôle d’équipement tout en améliorant ses conditions d’accessibilité. Il s’agira de positionner l’ensemble comme un nouveau lieu de vie, de rencontres et de convivialité à l’échelle du quartier.

Le projet prévoit :

  • Un multi-accueil de 38 berceaux,
  • Un accueil périscolaire et un centre de loisirs,
  • Un espace de locaux mutualisés,
  • Une nouvelle salle polyvalente de 149 m² compris annexes,
  • La rénovation thermique du groupe scolaire, bâtiments maternelles et élémentaires,
  • La construction de locaux techniques (chaufferie, poubelles…)
  • La construction de nouveaux préaux,
  • La conservation du restaurant scolaire,
  • La requalification des espaces publics aux abords de l’équipement avec la création d’un parvis et la réorganisation du stationnement.

Un projet innovant et respectueux de l’environnement

Il propose une isolation thermique par l’extérieur en matériaux bio-sourcés, avec une toiture en polyuréthane équipée d’une étanchéité autoprotégée. La toiture sera pourvue de panneaux photovoltaïques. Des panneaux solaires et un système de récupération des eaux pluviales sont prévus.

Des espaces publics à définir avec les habitants

Dès la phase concours, les élèves ont été impliqués dans le projet et l'équipe de l'atelier mobile a travaillé avec différentes classes. Les avis des élèves ont été transmis au jury. Une concertation sur les cours de l'école et le parvis a également été menée avec les élèves, l'équipe pédagogiques et les parents d'élèves.