Les projets en détails

- Divers, Mairie

Cit'ergie : nous avons franchi un cap !

Agrandir l'image, .JPG 539Ko (fenêtre modale)
Réhabilitation de l’école Léon-Blum pour permettre de diminuer sa consommation d’énergie.

La Ville a obtenu le label « Cap Cit'ergie ». Il récompense la politique municipale de développement durable, engagée depuis 2010 notamment dans l'aménagement, la gestion du patrimoine, les transports...

<iframe src="http://www.dailymotion.com/embed/video/x3op6l0" frameborder="0" height="315" width="560"></iframe>« Cette récompense nationale de l'Ademe encourage nos efforts », annonce Pascale Hameau, adjointe au maire en charge du Patrimoine, de la transition énergétique et du développement durable, « et nous visons d'ores et déjà le niveau supérieur, le label Cit'Ergie, pour 2019 ».Le ton est donné : ce n'est que le début de la démarche de transition énergétique à laquelle collaborent tous les élus et services municipaux depuis 2010. Un diagnostic des émissions de gaz à effet de serre générées par l'activité des services municipaux et par l'exploitation du patrimoine municipal a d'abord défini les actions à mettre en place.Objectif : moderniser les équipements publics et changer les habitudes de leurs utilisateurs (habitants, élus, agents municipaux?). Un exemple : le projet « École à énergie positive » mené à l'école Chateaubriand depuis septembre 2015 pour sensibiliser enfants et parents aux économies d'énergie.

Un enjeu environnemental et financier

Résultats : la consommation énergétique de la Ville (bâtiments et éclairage publics) et ses émissions de gaz à effet de serre ont diminué de 3 % entre 2006 et 2014, malgré l'ouverture de nouvelles structures municipales comme le Théâtre et le LiFE.Sans cette démarche d'économies d'énergie, la facture serait passée de 4 M? en 2014 à 6,5 M? en 2024, ce qui aurait diminué de 10 % la capacité d'investissement de la Ville. L'enjeu est donc environnemental mais également financier.
 

Les principales actions réalisées

  • Réhabilitation de bâtiments, comme l'école Léon-Blum et le gymnase de Kerlédé, dont les travaux font diminuer leurs consommations d'énergie de 50 % ;
 
  • Modernisation des luminaires dans les bâtiments et l'espace public : mise en place de détecteurs de présence, de programmateurs et d'ampoules basse consommation, renégociation des contrats d'électricité ;
 
  • Réduction et partage du parc de voitures et achat de véhicules et de vélos électriques : de 85 600 litres consommés en 2006 à 63 400 litres en 2014 ;
 
  • Remplacement de toutes les chaufferies au fioul ;
 
  • Approvisionnement de la cantine municipale en produits locaux en collaboration avec la légumerie de Savenay.