Projet stratégique. Les dernières actus

- Famille, Enfance

Saint-Nazaire. Un projet éducatif pour apprendre autrement

Les enfants observent l'environnement sur la plage des Jaunais. (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert) - Agrandir l'image, .JPG 213Ko (fenêtre modale)
Les enfants observent l'environnement sur la plage des Jaunais. (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert)

Les élèves de Saint-Nazaire expérimentent une nouvelle façon d’apprendre et de comprendre le monde qui les entoure. Exemple avec le projet éducatif de territoire (PEdT) "3 eaux" qui a mobilisé des enfants de la maternelle à la 6e et de nombreux intervenants.

Un grand tapis fait office de plateau de jeu sur la plage des Jaunais à Saint-Nazaire. Avec des agents de la CARENE, des enfants évoluent sur un jeu de l’oie géant en répondant à des questions sur le tri des déchets. A quelques pas de là, une animatrice de l’association Estuairez-vous leur parle des conséquences des déchets plastiques sur les animaux marins, pendant qu’un groupe s’instruit sur les insectes avec l’Ouvre Boîte. Encore plus loin, un animateur de la Ville propose une pêche à pied.

Ce vendredi 1erjuin, ils sont 64 élèves de CM1 et CM2 de l’école Andrée Chédid et de 6edu collège Pierre Norange à participer à des ateliers ludiques. "Cela permet de rencontrer des 6e", confie Enzo en CM1. Le jeune garçon dit aimer la nature. Avec le Projet Educatif de Territoire des 3 eaux, il apprend à mieux la respecter.

Les 3 eaux

Les associations impliquées

"Les personnes qui peuvent intervenir auprès de l’enfant ne sont plus seulement ses enseignants ou la Ville de Saint-Nazaire, mais aussi de nombreuses associations", commente Xavier Perrin, adjoint à l’Education de la Ville. Eaux douces, eaux salées, eaux saumâtres constituent le thème du PEdT mis en oeuvre avec l’école Chédid et le centre de loisirs Rebérioux. "Autour de cette thématique, chacun, dans ses responsabilités, a pu développer les idées qui allaient avoir un intérêt dans la structure où l’enfant est accueilli, à savoir la découverte du littoral ou les activités nautiques", complète l’élu. "Nous allons étendre cette dynamique à l’ensemble des écoles."

Ces projets éducatifs se déclinent tout au long de l’année. Ainsi, des enfants âgés de 4 ans ont pu naviguer dans le bassin de Saint-Nazaire à bord du Va Pas Trop Vite, crevettier de 1934. Des CE1 ont découvert la machinerie de l’Aquaparc. D’autres, au cours des temps péri-éducatifs (TPE), ont été initiés à l’aviron. De nouvelles initiatives verront le jour en 2018-2019.

Rythmes scolaires : on reste à 4,5 jours

Depuis juin 2017, un décret permet de revenir à la semaine de quatre jours par dérogation. A Saint-Nazaire, les échanges avec les différents acteurs de l'éducation  et les résultats des questionnaires anonymes aux enseignants n'ont révélé aucun consensus. Les quatre jours et demi resteront en vigueur dans les écoles de la Ville.

Les débats ont cependant permis d'interroger les contenus des journées des écoliers, jugés parfois denses. Afin d'aller plus loin dans ces réflexions concernant notamment les TPE, Temps Péri-Educatifs, et la répartition des activités proposées à l'enfant sur la journée ou la semaine, des conseils d'école extraordinaires se réuniront avant les vacances de la Toussaint. Des pistes d'amélioration à budget constant seront abordées.

"Le TPE restera gratuit", insiste l'élu Xavier Perrin. "En septembre 2019 les horaires d'entrée et de sortie de l'école ne changeront pas, mais des aménagements sur le contenu de la journée pourront intervenir." L'application du TPE représente 1,6 millions d'euros par an.

Avec les dédoublements des CP, douze classes ouvrent en cette rentrée dans les écoles Albert Camus, Andrée Chedid, Madeleine Rebérioux et Léon Blum.

Des visiophones sont installés progressivement dans toutes les écoles pour contrôler l'accès d'un smartphone et déclencher l'ouverture.

Sciences, arts, culture, citoyenneté au coeur des projets

  • Le 20 septembre, le spécialiste des réseaux sociaux Eric Andrarde anime la conférence de la Digital Week "Internet : parents informés, enfants protégés". Gratuite, elle est en lien avec le PEdT sur la citoyenneté et l’éducation aux médias et aura lieu à l’Alvéole 12 de la base sous-marine. Réservation sur Eventbrite : "Internet : parents informés, enfants protégés" ou par téléphone au 06 73 12 77 47.
  • Des projets seront menés par les acteurs culturels, les enseignants et les animateurs au sein des PEAC ou Parcours d’Education Artistique et Culturelle.
  • Les CM2 se concentreront notamment sur des projets robotiques.