Conservatoire. Les nouveautés de la saison 2023-2024


Photo : concert des Cham’ades en mai 2023. © Martin Launay – Ville de Saint-Nazaire.

Billetterie en ligne, effectifs en hausse, dernière année dans les locaux provisoires avant de réintégrer les locaux agrandi et rénovés, le Conservatoire de Saint-Nazaire fait sa rentrée sous de bons auspices.

Billetterie en ligne et carte bleue

Auparavant, seuls les spectacles gratuits pouvaient être réservés en ligne. Aujourd’hui le système évolue, le Conservatoire s’est doté d’un logiciel de billetterie qui permet à chacun et chacune de réserver en ligne ses places pour tous les spectacles de la saison (gratuits et payants) via ce nouveau site : billetterieconservatoire.saintnazaire.fr.

A noter : jusque-là absent, le paiement par carte bancaire est maintenant possible les soirs de spectacles, ou en amont, à la billetterie du Conservatoire – espace Musique au 83 Boulevard Jean de Neyman (ouvert du lundi au mercredi de 13h30 à 17h30).

Le chant dans tous ses états

Cette année, la programmation fait la part belle au chant «dans tous ses états». Six artistes – à l’image de Sylvain GirO (lire ci-dessous) mais aussi du chorégraphe Hervé Maigret qui va proposer un spectacle sur Boby Lapointe – vont mener des projets d’envergure avec des élèves placés sur le devant de la scène. Parmi les temps forts, ne manquez pas les concerts de musique ancienne qui auront lieu en fin d’année, ni les soirées autour du compositeur américain Moondog. Sans oublier les concerts jeune public qui vont mettre en musique toute la saison 2023-2024.

A télécharger

Le porgramme de la saison 2023-2024. (pdf – 2 Mo)

Sylvain GirO, une musique sans frontières

Le 20 octobre, Sylvain GirO et le Chant de la griffe ont signé le premier spectacle de la saison du conservatoire au théâtre Jean-Bart. Un joli préambule à l’aventure musicale qui va réunir le chœur nantais et une soixantaine de jeunes musiciens nazairiens pendant plusieurs mois.

De son enfance, Sylvain GirO se rappelle de son père et de son grand-père nazairiens jouant de la cuillère ou de l’harmonica. Des musiciens de l’oralité qui vont lui transmettre ce goût des musiques traditionnelles. Basé à Nantes, son parcours artistique prend des chemins de traverse avec la découverte du violon, du chant et des mélodies ancestrales de Haute-Bretagne. La création des premiers groupes live va servir de mise en bouche à d’autres aventures, comme celle de Katé-Mé, un ensemble « fusion » inspiré de la tradition du chant populaire de Haute-Bretagne : « En 2020, je me suis lancé dans une nouvelle aventure avec le Chant de la griffe. J’ai rassemblé autour de moi un chœur de quatre chanteurs et chanteuses qui puise ses influences du côté des musiques populaires de Bretagne mais aussi celles d’Europe et du monde avec un répertoire axé sur la voix et la polyphonie », explique-t-il.

Artistes invités par le conservatoire pendant toute la saison, Sylvain GirO et Héléna Bourdaud – l’une des voix du Chant de la griffe – vont animer tout au long de l’année des ateliers auprès des jeunes du chœur Voix du large, du bagadophone et de l’orchestre d’harmonie Éole du conservatoire. Le 6 avril prochain, cette soixantaine de jeunes musiciens et musiciennes partagera la scène avec Sylvain GirO et Héléna Bourdaud pour un concert unique en son genre : «Nous allons créer un spectacle avec des textes qu’ils vont écrire eux-mêmes et des chansons du répertoire du Chant de la griffe. J’aime le fait d’être dans la transmission, de partager mon parcours, mes techniques de travail. Écrire des chansons, c’est finalement très artisanal», ajoute-t-il. 

Sylvain GirO et le Chant de la griffe vont lancer la saison des spectacles du conservatoire le 20 octobre dernier au théâtre Jean-Bart. © Jérôme Sevrette

Une hausse du nombre d’inscrits

  • Le Conservatoire musique et danse à rayonnement départemental de Saint-Nazaire accueille en 2022-2023 :  1161 élèves (contre 1 100 en 2022) et enregistre 325 nouvelles inscriptions.

Revenir en haut de page