Actuellement en travaux, le café-restaurant se nommera Gamin en hommage à l’oncle disparu de Bastien Guillochon-Millant qui l’appelait ainsi. (©Ville de Saint-Nazaire – Christian Robert)

Après trente-deux ans à gérer le Skipper, Krzysztof Frankowski quitte son navire pour laisser Charlotte et Bastien Guillochon créer leur café-restaurant Gamin. Rencontre avec deux repreneurs jeunes et expérimentés.

 

Ils ont le même âge que le Skipper, restaurant dont l’ancien footballeur international Krzysztof Frankowski avait fait une institution à Saint-Nazaire, au Petit Maroc. A 32 ans, Charlotte et Bastien Guillochon ont été séduits par ce lieu qui fait face au bassin, « là où arrive le pêcheur qui me livre le poisson, » sourit le chef Bastien Guillochon. Il ajoute : « La transmission est bienveillante, Krzysztof était dans la passation. »

En effet, les deux hommes ont travaillé ensemble en 2022 avant de se confirmer le projet de rachat. « Avant l’été, on visitait des dizaines de restaurants par semaine et je m’étais bien entendu avec Krzysztof. » Charlotte Guillochon travaillait quant à elle à la Brasserie du M, l’ancien Café Bouillu de La Baule où elle avait découvert la restauration du temps où elle grandissait à Saint-Nazaire, son bac littéraire en poche.

« En faisant des saisons à Pornichet et à La Baule, j’ai adoré le contact avec les clients, raconte Charlotte. J’ai alors fait un BTS Hôtellerie-Restauration. Pendant mon stage à l’Arpège chez Alain Passard à Paris, j’ai rencontré Bastien qui y était commis. Depuis dix ans, on travaille toujours ensemble ! »

Paris, la Corse et New York

Le couple tient un restaurant en Corse pendant une saison avant de s’envoler pour New York afin d’apprendre l’anglais. Ils y passent sept ans et leur établissement est élu 11e meilleur restaurant du monde dans le classement « the world’s 50 best restaurants ». Il entre aussi dans le guide Michelin avec deux étoiles.

« J’ai toujours aimé la cuisine, justifie Bastien. Mon arrière-grand-père était dans la restauration. Dès la 3e, je me suis orienté dans les écoles hôtelières Médéric, puis Ferrandi à Paris. J’ai pu travailler au restaurant étoilé Lasserre. J’ai aussi cuisiné dans un bistrot français à Madrid, très différent, mais super enrichissant ! »

Pendant la crise sanitaire, le couple décide de retraverser l’Atlantique pour se rapprocher de sa famille. Il pose ses valises à Saint-Nazaire marié, avec deux enfants et un chien. « J’ai redécouvert Saint-Nazaire avec une nouvelle dynamique », se réjouit Charlotte. « Participer à ce gros potentiel nous motive », complète Bastien qui savoure le terroir de la région et tisse son réseau avec les producteurs locaux.

 

Infos pratiques

Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 22h à partir de mi-juillet, le café-restaurant de 80 couverts proposera des petits déjeuners et des goûters, ainsi qu’un menu de saison entrée-plat-dessert de 30€, dans un cadre cosy, avec des livres et une verrière ouverte sur la cuisine.

Revenir en haut de page