Le groupe rouenneais Papanosh s'assurera de clôturer le festival Jazzimut en beauté avec un un grand bal-jazz le 26 mai sur la place du commando à Saint-Nazaire.
Le groupe rouennais Papanosh s’assurera de clôturer le festival Jazzimut en beauté avec un grand bal-jazz, le 26 mai sur la place du commando.

Du 21 au 26 mai 2024, Saint-Nazaire se transformera en un vibrant foyer du jazz pour la deuxième édition du Jazzimut Festival. Fort de ses 3000 festivaliers l’an passé, le tout jeune rendez-vous musical entend bien de nouveau réunir les Nazairiens autour des saxophones et autres guitares.

L’affiche de l’édition 2024 du festival Jazzimut.

Le Jazzimut Festival n’est pas seulement un rendez-vous pour les amateurs de jazz, c’est une expérience musicale au sein des lieux emblématiques de la ville. De l’intimiste Théâtre Simone Veil au dynamique VIP, chaque espace est choisi pour sa capacité à compléter et à amplifier l’expérience musicale. Les artistes invités sont eux aussi triés sur le volet. Des figures de proue, comme le groupe légendaire Sixun, seront le cœur battant de ce festival, promettant de captiver les publics avec des performances qui défient les frontières du genre.

Fédérateur, Jazzimut n’oublie personne. En 2024, le festival s’épanouit avec de nouveaux partenariats clés. Le Théâtre Scène Nationale de Saint-Nazaire enrichit l’ouverture avec Shai Maestro, offrant une ambiance intime pour une soirée mémorable. Le VIP, vibrante salle de concerts, accueille Sixun, favorisant une expérience jazz-fusion dynamique. Bain Public, quant à lui, ouvre ses portes à des expériences jazz contemporaines, élargissant ainsi l’offre musicale.

Des collaborations avec le Conservatoire de Saint-Nazaire et l’École Intercommunale de Musique Sud Estuaire mettent en lumière les talents locaux, renforçant les liens entre éducation musicale et performances professionnelles. Au carrefour des divers acteurs culturels du territoire, le festival sera une grande fête nazairienne.

Une programmation de jazz audacieuse

Le festival débute avec Shai Maestro, un pianiste réputé pour sa capacité à tisser des mélodies complexes et touchantes, promettant une soirée de jazz introspectif et dynamique. 21 mai, Théâtre Simone Veil.

Le groupe Sixun prend la scène pour une nuit de fusion jazz. Avec leur mélange de jazz, funk, et influences africaines, Sixun est garanti de livrer une performance énergique et entraînante. 22 mai, VIP.

Une série de performances musicales vous attend tout au long de la semaine, chaque spectacle étant soigneusement choisi pour enrichir l’expérience jazz des participants. Le théâtre Jean Bart et le VIP accueilleront les têtes d’affiches du festival, cependant les bars et petites salles de la cité nazairienne ne seront pas en reste. Entre jeunes prodiges, et artistes confirmés, retrouvez les points forts de la programmation ci-dessous.

Le grand final

Jazzimut se veut éclectique, pas seulement dans la programmation, mais aussi dans les publics. Le jazz étant une musique populaire, Jazzimut prévoit de faire danser le peuple. Deux grands rendez-vous, gratuits et en plein air, sont prévus pour clôturer le festival en beauté.

Le Big Band du Conservatoire et le SuperBoris Orchestra lors de l’édition Jazzimut 2023.

Le 25 mai, dans le square derrière le jardin des plantes, un après-midi musical se tiendra dès 15h. Le néo-nazairien Guillaume Perret fera parler son saxophone entouré des jeunes pousses du Super Boris Orchestra, une bande de musiciens âgés de 10 à 13 ans. S’en suivra le relais du Big Band du Conservatoire, puis les mélodies de BIBASE, le big band de l’École intercommunale de musique Sud -Estuaire (Saint-Brévin). Du groove, des sourires, et du soleil en perspective.

Le 26 mai, un grand bal-jazz se tiendra sur la Place du Commando. L’objectif : une liesse générale. Le quintet Papanosh sera à la manoeuvre dès 18 heures. Comme l’édition passée, le festival souhaite fermer ses portes en communiant sur place publique avec le plus grand nombre. Une façon de sortir cette culture musicale des salles, de se confronter à un public différent, et de terminer cette édition sous le soleil couchant. Tous en chœur.  

La place du commando s’ornera d’un bal de jazz dès 18h. Mélodies et sourires garantis. ©Ville de Saint-Nazaire – Denzel Mure
Revenir en haut de page