Simulation d’un possible rendu final des façades de l’avenue de la République.

De la gare de Saint-Nazaire au Paquebot, l’agglomération développe un programme de ravalement des façades de l’avenue de la République et des bâtiments qui la jouxtent. Objectif : mettre en valeur cette entrée du cœur de ville.

 

Très homogène avec ses immeubles blancs et gris construits après la Seconde Guerre mondiale, l’avenue de la République révèle une architecture plus variée qu’il n’y paraît. Il s’y déploie le « gabarit de Saint-Nazaire », rez-de-chaussée plus trois étages, déterminé par l’architecte Le Maresquier, lui conférant harmonie et ordonnancement, l’ensemble orienté selon la course du soleil pour éviter que les ombres se projettent sur les logements.

Plusieurs architectes ont cependant travaillé sur ces bâtiments et les ont parés de dessins différents avec des matériaux aussi divers que le béton, les parpaings ou le granit en structure, le schiste, la brique, le calcaire ou le carrelage en parement. Comme une signature, les huisseries viennent parfaire cette recherche de style.

 

Une mise en couleurs nouvelle

Pour mettre en lumière la partie nord de l’avenue de la République, pièce centrale de la Reconstruction, l’agglomération lance un programme de ravalement et crée des aides financières spécifiques pour les propriétaires et copropriétaires de soixante-douze immeubles. L’agglomération de Saint-Nazaire s’inspire de dispositifs similaires qui ont permis de réhabiliter le patrimoine de la Reconstruction du Havre et de Dunkerque.

Un espace conseil sera mis en place où un opérateur pourra répondre aux questions et accompagner les propriétaires d’un point de vue technique et administratif. Il s’agira de s’appuyer sur la charte de coloration actualisée en 2019 par l’architecte coloriste Martine Homburger, qui s’est inspirée des tonalités minérales et végétales des paysages du territoire. Pour ce projet, les couleurs soutenues du nuancier seraient privilégiées aux extrémités de l’avenue afin d’apporter toute sa splendeur au quartier.

Plus d’infos : Écorenove au 02 51 76 10 00.

Un programme incitatif

Le programme République-Nord se veut d’abord incitatif, dégressif, puis obligatoire. Il permet d’enclencher des aides financières pendant quatre ans, avec une majoration les deux premières années.

Tous les propriétaires qui s’engagent dans ce programme percevront une aide de 40 % du montant des travaux ht, plafonnée à 1 250 € par logement ou local d’activité, de 2022 à 2024. En plus de cette subvention, des aides complémentaires de la CARENE ou bonus peuvent être mobilisées sous conditions de ressources et selon les contraintes de préservation du patrimoine, ainsi qu’une aide de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (Anah) qui court jusqu’à fin 2023.

Revenir en haut de page