Mise à flot d'un ravitailleur aux Chantiers de l'Atlantique

Le ravitailleur Jacques Chevallier quitte la forme des Chantiers de l’Atlantique. (©Ville de Saint-Nazaire – Christian Robert)

Le navire militaire Jacques Chevallier, construit par les Chantiers de l’Atlantique et Naval Group, a quitté sa forme de construction ce vendredi après-midi pour rejoindre le bassin de Penhoët, une première mise en eau réussie.

 

Les Chantiers de l’Atlantique fêtaient la mise à flot du bâtiment ravitailleur de forces (BRF) Jacques Chevallier ce vendredi 29 avril à Saint-Nazaire. Le navire militaire n’est pas terminé –il sera livré début 2023 à la Marine nationale-, mais sa mise en eau entre 1h du matin et 13h, avec une partie de l’équipage et son commandant Pierre Ginefri, était d’ores et déjà un succès.

 

Le premier des quatre ravitailleurs mis à flot

Avec la musique du bagad de Lann Bihoué, le directeur de Chantiers Laurent Castaing recevait pour cet événement Pierre-Eric Pommellet, PDG de Naval Group, et Matteo Bisceglia, Directeur de l’OCCAR (Organisation conjointe de coopération en matière d’Armement). Le BRF résulte d’une coopération franco-italienne conduite par l’OCCAR en collaboration avec la DGA et la Marine nationale.

Les Chantiers de l’Atlantique assurent la conception et la construction de quatre ravitailleurs, ainsi que l’intégration des systèmes embarqués. Naval Group conçoit, développe et intègre le système de combat et les systèmes pour l’accueil des aéronefs et l’embarquement des munitions.

Ces navires assureront des missions de soutien dans la durée à des bâtiments déployés en haute mer. Ils sont capables de fournir 13 000 m3 de carburant, munitions, pièces de rechange et vivres.

Déroulé de la mise à flot du ravitailleur Jacques Chevallier

Revenir en haut de page