Mobilités. Pour des déplacements actifs, inclusifs et sécurisés

La Ville de Saint-Nazaire s’est fixé pour objectif de tripler l’usage du vélo d’ici à 2030 grâce à la mise en place un réseau continu, sécurisé et accessible à tous.

Déclinaison à l’échelle de Saint-Nazaire du Plan de Déplacements Urbains et du Plan Climat Air Energie Territorial adoptés par l’Agglomération, une délibération-cadre fixe pour les quinze années à venir la feuille de route que Saint-Nazaire souhaite mettre en œuvre pour développer des modes de déplacement plus durables. La délibération sera présentée au Conseil municipal de ce lundi 20 novembre.

 

« Les défis climatiques auxquels nous devons faire face, les changements de comportement en terme de mobilité et la volonté de construire une ville accessible, inclusive et agréable à vivre pour toutes et tous, nous ont guidés dans l’élaboration de cette délibération-cadre ambitieuse, » déclare Christophe Cotta, adjoint chargé des mobilités et de l’aménagement urbain.

La généralisation des zones à 30 km/h

« Il sagit de rééquilibrer l’espace public au profit des piétons, des cyclistes et des transports en commun, tout en permettant aux automobilistes une circulation fluide et apaisée » précise Christophe Cotta. Pour y arriver, plusieurs actions seront mises en place. Les zones limitées à 30km/h vont être généralisées. Ce sera la norme en dehors des grands axes de transit. La construction d’un parking en élévation près des halles, en 2025, facilitera quant à elle le stationnement en centre-ville.

 

Des déplacements en modes actifs

Pour développer la marche ou le vélo, « notre intention est de faciliter laccès aux commodités nécessaires à la vie quotidienne commerces, écoles, espaces verts… – afin de réduire la dépendance à la voiture. Pour créer cette ville des proximités, des initiatives concrètes verront le jour ces prochaines années, notamment le développement, dici 2026, dun réseau de Vélo à Haut Niveau de Service (VHNS) avec des aménagements conçus pour offrir des conditions de sécurité optimales aux cyclistes, » détaille Matthieu Failler, conseiller municipal chargé des déplacements doux.

Amplifier l’usage des transports en commun

« Nous voulons amplifier lusage des transports collectifs avec la mise en service, fin 2025, de trois nouvelles lignes hélYce. Nous développerons également des services adaptés aux cyclistes location et stationnement vélo – et des solutions favorisant lusage partagé de lautomobile, » poursuit Matthieu Failler.

En parallèle, les actions de sensibilisation et la poursuite de la concertation encourageront également les Nazairiens à aller vers une mobilité plus durable.

Mis en œuvre dans toutes les écoles de la ville, le programme éducatif « Savoir rouler à vélo » vise à sensibiliser les plus jeunes aux mobilités douces et à leur apporter les apprentissages nécessaires pour des déplacements quotidiens en toute sécurité.

L’évolution de la circulation sur la promenade Joël-Batteux

Dans la poursuite de son projet d’aménagement du front de mer, jusqu’au phare de Villes-Martin, la Ville de Saint-Nazaire souhaite donner une place confortable à tous les modes de déplacement. Le projet prévoit notamment, dès 2026, un élargissement de l’esplanade entre le skate-park et l’avenue Léon-Blum au profit des piétons et des vélos, tout en permettant aux véhicules de circuler sur une voie à sens unique.

Signalisation piétons / vélos sur le front de mer

A télécharger

La délibération-cadre Mobilités (pdf – 4 Mo)

Revenir en haut de page