Numérique. Les créateurs locaux sur un marché en ligne

Cindy Mollicone à l’initiative d’un marché des créateurs sur Internet.

Webmaster et créatrice de tote bags, Cindy Mollicone lance un site de vente des créateurs de la région nazairienne pour remplacer les marchés de Noël qui n’auront pas lieu.

 

Que se passera-t-il pour les créateurs en cas de reconfinement ? Pendant la saison estivale, cette question inquiète Cindy Mollicone, créatrice de tote bags de la Cabane de Luna et webmaster de profession. La Nazairienne partage ses préoccupations avec des créateurs qu’elle côtoie sur les marchés d’été et les marchés nocturnes. « La majorité d’entre eux n’a aucun moyen de communication », constate-t-elle, « pas de site web, pas de boutique. »

Les étals du marché sur le web

A peine quelques semaines avant l’annonce du nouveau confinement, Cindy Mollicone prépare la maquette d’un site de vente en ligne, un marché de Noël à distance. « Tout est annulé donc il n’y a plus de revenu », déplore-t-elle. « Il faut nous faire connaître et vendre autrement. »

Huit créateurs de Guérande à Saint-Nazaire valident le projet numérique. Articles de presse et passages à la radio s’ensuivent. « Je donne tout mon possible pour qu’ils puissent vendre », insiste Cindy Mollicone.

Pic de visites

Jeux, livres, illustrations, bijoux, vêtements, savons, couteaux, bières, etc., le site « marché noël presqu’île » présente les produits d’une vingtaine d’artisans et créateurs qui livreront vos achats ou vous inviteront à les retirer sur place. « Le périmètre local est important car il peut permettre de déclencher un échange, une rencontre », explique la créatrice nazairienne.

A un mois des vacances de Noël, la fréquentation du site ne cesse d’augmenter avec plus de 2500 visites ces dix derniers jours. Le nom sera modifié au profit de « marché des créateurs de la presqu’île » car la plateforme va perdurer après les fêtes.

 

Revenir en haut de page