Saint-Nazaire. Eux aussi cachent un trésor pour les générations futures

La classe de l’école Jules Simon ayant participé au Parcours d’éducation artistique et culturelle avec l’artiste Marjorie Le Berre. (©Ville de Saint-Nazaire – Christian Robert)

Comme le quincaillier Joseph Buisneau, des écoliers nazairiens dissimulent une surprise pour les enfants qui viendront après eux.

 

Dans leur Parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC), les élèves de CM2 de l’école Jules Simon ont travaillé avec l’artiste Marjorie Le Berre en lien avec les Archives municipales de la Ville. Ils se sont inspirés de l’histoire d’un pavé de plomb retrouvé par le personnel et qui contenait une lettre du 25 juillet 1866, ainsi que deux portraits photographiques.

Le texte semble écrit par le quincaillier originaire de la Sarthe Joseph Buisneau. Si le début de la lettre de Buisneau relève de la simple histoire personnelle, la suite est un véritable texte militant où s’expriment tour à tour la foi en l’avenir de Saint-Nazaire et les convictions démocratiques de l’auteur.

Elle s’achève par une adresse aux générations futures. Ecrit à l’époque où Saint-Nazaire est qualifiée de « Californie bretonne » et alors que la France vit sous le Second Empire de Napoléon III, ce texte constitue un témoignage rare et exceptionnel.

 

Le délégué de la classe est chargé de cacher la boîte qui sera peut-être retrouvée dans plusieurs années. (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert)

Revenir en haut de page