Solidarité. Lien ÉlémenTerre cultive la convivialité

Jean-Marie Maroy, Michel Ripault et Patricia Roussay, trois membres du collectif de gestion de Lien ÉlémenTerre, dans leur jardin collectif du Petit-Marsac. Photo : Martin Launay – Ville de Saint-Nazaire

Depuis 2009, l’association nazairienne Lien ÉlémenTerre met en relation des propriétaires de jardins en ville et des jardiniers en mal de terrain à cultiver. À la clé : partage, convivialité et lien social.

 

Lien Élémenterre n’est pas une association tout à fait comme les autres : « Ici, pas de président mais un collectif de gestion », soulignent Patricia Roussay, Jean-Marie Maroy et Michel Ripault, tous trois membres de ce collectif qui anime l’association et fait le lien entre ses 70 adhérents.

Verdir la ville et permettre à tous de jardiner

« Nous proposons aux personnes n’ayant pas le temps ou la possibilité de cultiver leur jardin de le mettre à la disposition d’une personne souhaitant pratiquer le jardinage. » Chaque jardinier de Lien ÉlémenTerre s’engage à respecter quelques bonnes pratiques : cultiver au naturel, sans engrais chimique, respecter les ressources (par exemple en ayant recours au paillage pour limiter l’arrosage) et donner un peu de son temps pour participer aux chantiers collectifs (élagage, tonte, etc.). Tout échange d’argent est évidemment exclu : « Nous cultivons tout simplement des valeurs de partage, de solidarité et de convivialité. »

Des ateliers pour apprendre et échanger les bonnes pratiques

Aucun niveau n’est requis pour adhérer en tant que jardinier : amateurs et débutants sont les bienvenus ! Avant de se lancer, l’association propose d’acquérir les fondamentaux au jardin-école du Petit-Marsac, où chacun dispose d’un carré de terrain à cultiver. Les jardiniers s’y retrouvent pour échanger les bonnes pratiques et les bons gestes. On y vient avec ses propres outils mais, quand il s’agit d’outils d’usage moins fréquent tels qu’une débroussailleuse ou un broyeur, l’association a mis en place un système de prêt. Les emprunts sont également courants entre jardiniers.

En quête de jardins à cultiver

Collectif par nature, Lien ÉlémenTerre rassemble des adhérents de tous les âges et de toutes les origines sociales : « Nous avons des familles et des personnes seules, des personnes sans emploi, des jeunes de 25-30 ans comme des retraités ! » Fidèles à leur sens du collectif, les adhérents se réunissent une fois par mois. « Durant ces réunions, nous accueillons aussi nos nouveaux adhérents et les personnes souhaitant mieux nous connaître avant de s’engager ».

Pour répondre à toutes les demandes, l’association est actuellement à la recherche de nouveaux jardins à cultiver. Rendez-vous sur lienelementerre44.jimdofree.com ou lienelementerre@gmail.com pour en savoir plus et connaître les dates des réunions à venir.

 

Revenir en haut de page