Art contemporain. Le Grand Café passe à l’Heure bleue

Dans Triste Champignonniste (2017), Anne-Charlotte Finel filme une ferme de champignons située dans une ancienne carrière souterraine de gypse. Photo : Martin Launay – Ville de Saint-Nazaire

Jusqu’au 30 avril, Le Grand Café – centre d’art contemporain de Saint-Nazaire, accueille L’Heure bleue, une exposition collective qui réunit dix artistes aux univers artistiques singuliers.

 

Entre lumière et obscurité, entre jeux d’ombre et explosion de couleurs, l’exposition propose un voyage onirique où se mêlent l’intime, l’étrange et le fantastique. L’heure bleue – cette heure singulière où le jour cède la place à la nuit, confère aux œuvres une dimension subtile aux contrastes saisissants. Elle offre des perceptions renouvelées de la nature.

L’exposition réunit les œuvres de dix artistes : Dove Allouche, Hicham Berrada, Marguerite Bornhauser & Léa Dumayet, Anne-Charlotte Finel, Agata Ingarden, Célia Nkala, Anne Laure Sacriste, Jessica Warboys, Sophie Whettnall. Chacun donne, à travers son œuvre, une interprétation de la nature – une nature parfois irréelle, parfois fictionnelle, une nature capturée par le regard subjectif de l’artiste.

 

Avec sa série Vestiges, la plasticienne Célia Nkala offre une vision ancestrale de la nature, par la puissance symbolique et narrative de ses œuvres. « Cette série est constituée de fragments de bois issus de feux clandestins. Objets d’archéologie contemporaine, ces pièces pourraient être des outils, des instruments rituels ou des restes osseux, » explique-t-elle.

Célia Nkala présente son œuvre "Vestiges". Photo : Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire

Marguerite Bornhauser et Léa Dumayet proposent quant à elles des sculptures photographiques. La première est photographe, la seconde sculptrice : « notre œuvre crée un contraste entre les éléments naturels et les objets industriels. Elles ont chacune un mouvement particulier qui leur confère une dimension irréelle et poétique. »

De son côté, la vidéaste Anne-Charlotte Finel offre le spectacle d’une nature en décomposition. Tournées dans une champignonnière, ses images résonnent sur les sonorités électro du musicien Voiski.

L’Heure bleue, Jusqu’au 30 avril au Grand Café – 2 place des Quatre Z’Horloges à Saint-Nazaire. Ouvert tous les jours sauf les lundis, de 14h à 19h. Entrée libre. En savoir plus sur l’exposition

Léa Dumayet (à gauche) et Marguerite Bornhauser (à droite). Photo : Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire [ENCADRE] Autour de l’exposition

Autour de l’exposition

  • Visite commentée : tous les samedis à 16h (durée environ 1 heure)
  • Bruit Bleu, Vincent Malassis : performance sonore autour de l’exposition à l’heure bleue. Jeudi 24 mars à 19h26, au coucher du soleil. Durée entre 30 et 45 minutes (durée de l’heure bleue)
  • Visite contée : pour les familles avec des enfants de 3 à 7 ans : samedi 2 avril à 11h (durée environ 1 heure)
  • Visite LSF : jeudi 7 avril à 17h30 – durée environ 1h30
  • Les parfums de L’Heure Bleue, visite olfactive et sensorielle avec la parfumerie AB 1882 : samedi 30 avril à 17h – durée environ 1 heure
  • Accueil des groupes : le Grand Café accueille les groupes constitués.

Ces rendez-vous sont gratuits et organisés dans le respect des mesures sanitaires en vigueur. Informations et réservations : publicsgrandcafe@mairie-saintnazaire.fr ou au 02 51 76 67 01.

Le Grand Café – centre d’art contemporain d’intérêt national est un équipement culturel de la ville de Saint-Nazaire. Il bénéficie des soutiens du ministère de la Culture (DRAC Pays de la Loire), du Conseil régional des Pays de la Loire et du Conseil départemental de Loire-Atlantique.

Revenir en haut de page