David Samzun – maire de Saint-Nazaire, Eric de Wispelaere – sous-préfet de Saint-Nazaire et Matthias Tavel – député de Loire-Atlantique rendaient hommage, ce lundi 16 octobre, à Samuel Paty, enseignant d’histoire-géographie assassiné il y a trois ans.

Ce lundi 16 octobre, trois ans jour pour jour après l’assassinat de Samuel Paty, enseignant d’histoire-géographie au collège de Conflans-Sainte-Honorine, la Ville de Saint-Nazaire lui a rendu hommage en dévoilant un totem à son nom sur la place du nouveau bâtiment de la Direction enfance – éducation. L’occasion d’honorer sa mémoire et de réaffirmer la liberté d’expression comme droit fondamental.

 

« Dans ce dramatique contexte national et international, où l’émotion et la tristesse nous saisissent encore une fois à la suite du meurtre de Dominique Bernard, professeur de lettres à Arras, ce rassemblement prend aujourd’hui une importance encore plus grande pour chacun d’entre nous et pour ce que nous représentons en tant que peuple français, héritier d’une histoire agitée et riche d’une profonde détermination collective, » déclare David Samzun, maire de Saint-Nazaire. Lire l’intégralité de son discours.

 

Revenir en haut de page