Le Belem se refait une beauté dans le port de Saint-Nazaire.

Le trois-mâts de 126 ans est en hivernage à Saint-Nazaire pour un chantier jamais vu : le remplacement complet d’une partie de sa coque.

 

Le Belem a rejoint mi-décembre la forme de radoub n° 3 dans le port de Saint-Nazaire. Le voilier de 1896 passe l’hiver en cale sèche pour sa maintenance annuelle, mais aussi pour la restauration d’une partie de sa coque en acier, un chantier confié à Eiffage Énergie Systèmes–Clemessy Services.

 

© Bruno Bouvry

Les grandes étapes du chantier

Restauration historique en images

La partie la plus basse du navire, située sous la cale machine, réceptacle des eaux usées, supporte une corrosion à la fois interne et externe. Elle présentait une usure avancée qui aurait pu, à terme, faire stopper la navigation du Belem si des travaux n’avaient pas été entrepris.

La gérance du navire, dont son entretien, a été reprise l’an dernier par la société nantaise V. Ships France.

@Saint-Nazaire agglomération tourisme - Jérôme Bosger

Les tôles constituant la coque ont été découpées afin de prélever le bloc cale machine en une fois, ce lundi 13 février. Cette opération n’a jamais été réalisée sur un navire aussi ancien.

« C’est une grande fierté de pouvoir effectuer ces travaux de maintenance de si grande ampleur sur ce navire patrimonial maritime français », déclare Jérôme Lecamp, directeur chez Eiffage Énergie Systèmes–Clemessy Services.

©Saint-Nazaire agglomération tourisme - Jérôme Bosger

Cette partie de la cale sera remplacée par un bloc neuf. Conseillée par des experts et ses partenaires, la fondation Caisse d’Épargne-Belem a considéré que cette solution était plus pérenne que l’injection de renforts d’acier au niveau des zones affaiblies.

©Saint-Nazaire agglomération tourisme - Jérôme Bosger

Le coût de cette restauration historique dépasse les deux millions d’euros, financés par plusieurs partenaires tels que le ministère de la Culture déconcentré en Pays de la Loire, Nantes Métropole, la Ville de Nantes, ainsi que les Amis du Belem.

©Saint-Nazaire agglomération tourisme - Jérôme Bosger

Revenir en haut de page