Mathis Piberne, le grand frère dans l’Ile rouge

Mathis Piberne joue dans l’Ile rouge de Robin Campillo, film actuellement au cinéma. (©Ville de Saint-Nazaire – Christian Robert)

Mathis Piberne, 15 ans, a joué dans le film de Robin Campillo l’Ile rouge, sorti au cinéma mercredi 31 mai. Une expérience exceptionnelle qui le nourrit encore aujourd’hui.

 

Le jeune garçon nous reçoit chez lui, un hameau calme de Saint-André-des-Eaux, en bordure de forêt. Voilà près de deux ans déjà, il allait participer à une expérience incroyable, le tournage du film l’Ile rouge de Robin Campillo.

« J’étais en option cinéma au collège de Guérande et mon copain Ewan Bourdelles venait d’incarner le rôle principal du film Juniors*. Cela m’a donné envie de tourner moi aussi. Ewan a repéré le casting pour moi et j’ai postulé. »

Candidature, vidéo de présentation, premiers essais à Nantes, puis à Montreuil avec l’équipe du film, Mathis passe ces étapes avec succès et est prêt à jouer Alain, le grand frère du héros inspiré de Robin Campillo lui-même.

Une nouvelle famille au cinéma

Le réalisateur a vécu à Madagascar et son film lui a permis de revenir sur les pas de son enfance, là où son père, sous-officier dans l’armée de l’air, avait été envoyé. « J’ai pu rencontrer l’un de ses frères, c’était émouvant, se souvient Mathis. Les acteurs, dans le tournage, on a réussi à recréer une vraie famille. »

Le tournage emmène Mathis à Paris. « Ils ont reconstruit une rue avec du sable rouge, c’était magnifique. Nous y tournions toutes les scènes de la maison. » Comme le jeune Vincent Lacoste dans la bande dessinée de Riad Sattouf, le garçon est impressionné par ces premiers jours dans le milieu du cinéma où il découvre de nombreux métiers. « On est entourés de grosses caméras et une quarantaine de personnes te surveillent. »

Il faudra ensuite passer deux jours à côté de Marseille, dans une base militaire. « C’était très long, il y avait beaucoup d’attente car c’était une scène avec une centaine de figurants, dirigés avec un haut-parleur. »

Un mois à Madagascar

Un peu plus tard, en octobre 2021, arrive le grand voyage pour Madagascar, pendant un mois. « C’était mon premier vol en avion, onze heures ! Quand on est arrivés, c’était le rêve, cinq jours dans un hôtel de luxe. Mais il y a eu des moments difficiles, j’ai été très malade là-bas. Cela reste une très chouette expérience qui nous a tous soudés. »

La maman de Mathis, Emilie, parvient à obtenir suffisamment de congés pour accompagner son fils. « Ça l’a fait mûrir, il travaillait essentiellement avec des adultes. J’ai découvert chez Mathis une patience insoupçonnée car il y a beaucoup d’attente sur le tournage et Robin est très méticuleux. Une scène peut être refaite quatre heures durant. »

L’adolescent complète : « Robin est vraiment sympa, mais les scènes doivent être parfaites, c’est un peu strict. Il y a une scène où je prends une claque, on l’a tournée une vingtaine de fois. J’ai pris une dizaine de vraies claques », sourit-il.

Avec sa maman, Mathis découvre la jungle malgache. On lui montre un caméléon géant, mais une griffe de l’animal lui laisse une entaille qui s’infecte. Il traverse aussi le pays à bord d’un petit avion et visite un orphelinat. « Cela a permis de montrer aux enfants ce qui se passe là-bas, reprend Emilie qui est infirmière et envisage de retourner sur place en humanitaire. Ce tournage a été une aventure exceptionnelle et on remercie l’équipe d’avoir été aussi agréable. »

Passion et travail au lycée et au théâtre

La semaine dernière, Mathis a visionné le film à Guérande et à Saint-Brévin avec ses amis qui l’encouragent à poursuivre dans cette voie. Marqué par les différents décors du tournage et notamment par la partie animée sur Fantômette, réalisée avec des décors en bois miniatures, il s’est orienté en menuiserie au lycée André Boulloche à Saint-Nazaire.

« Plus tard, je voudrais créer des décors de cinéma et je guette aussi les annonces de casting. » Depuis le tournage, l’adolescent suit des cours au théâtre Athénor à Saint-Nazaire, une nouvelle expérience riche et enthousiasmante qui sera restituée les 15 et 16 juin.

*Juniors, film de Hugo P. Thomas avec Vanessa Paradis, en salle le 26 juillet 2023

 

L’île rouge est programmé au cinéma Jacques Tati prochainement.
Toutes les infos ici.

Revenir en haut de page