Rentrée scolaire. L’enfant au cœur du projet éducatif local

Le nombre d’élèves inscrits dans les écoles publiques à Saint-Nazaire continue d’augmenter. 40 élèves de plus intégreront les écoles nazairiennes cette année.

Le 1er septembre, 5 724 élèves ont fait leur rentrée au sein des vingt groupes scolaires de Saint-Nazaire. Entre projet de nouvel établissement, travaux de rénovation et nouvelles orientations pour le projet éducatif local, la Ville se mobilise pour ses écoles.

 

« 2022/2023 sera une année forte pour l’enfance à Saint-Nazaire, annonce Xavier Perrin, adjoint au maire en charge de l’éducation. Nous allons mener plusieurs projets, notamment le renouvellement du projet éducatif local, l’organisation du retour à la semaine de quatre jours ou encore le lancement de la maîtrise d’ouvrage pour la future école dans les quartiers ouest. »

 

Un projet éducatif renouvelé

Le projet éducatif local (PEL) définit les objectifs et les priorités des politiques éducatives menées par la Ville et ses partenaires. Son champ d’action dépasse celui de l’école puisqu’il s’intéresse à tous les temps de vie des enfants et des jeunes de 0 à 25 ans : le temps du midi, le périscolaire et la journée du mercredi. « Il s’agit de réinterroger les différentes orientations que nous souhaitons donner à la dynamique éducative du territoire, précise Xavier Perrin. Ce projet a pour vocation de fédérer toute la communauté éducative — les parents d’élèves, les enseignants, les associations d’éducation populaire — mais aussi tous les habitants. »

S’appuyant sur des valeurs fondamentales — autonomie, citoyenneté, laïcité, mixité, respect de soi, des autres et de l’environnement — le PEL se décline en actions très concrètes sur le terrain. Son renouvellement ouvre de nouvelles pistes de réflexion, notamment proposer une offre sportive inclusive et accessible à tous, éviter la sédentarisation des enfants et contribuer à leur ouverture sur le monde, et développer plus spécifiquement le « savoir nager / savoir naviguer » des jeunes Nazairiens.

Le renouvellement du PEL permettra également de poursuivre, à une échelle encore plus ouverte, le travail de concertation engagé avec les membres des conseils d’école sur le sujet des rythmes scolaires.

Un retour à la semaine de quatre jours pour septembre 2023

En février dernier, un conseil d’école extraordinaire s’est tenu dans toutes les écoles. Vingt conseils d’école sur les vingt-sept que compte Saint-Nazaire se sont prononcés en faveur du retour à la semaine de quatre jours. « Les conseils d’école ont tranché aux termes d’un exercice démocratique exemplaire dans lequel l’intérêt de l’enfant aura toujours été mis au cœur des réflexions », se réjouit l’élu.

La semaine de quatre jours sera effective en septembre 2023. « L’instauration de ces nouveaux rythmes scolaires demande un travail de réorganisation conséquent et nécessite la mobilisation de tous les acteurs : les services de la Ville, le tissu associatif et l’Éducation nationale. Nous devons laisser à tous, les partenaires éducatifs comme les familles, le temps de s’adapter et d’anticiper cette nouvelle organisation. »

Des démarches facilitées

L’organisation des centres de loisirs évoluera avec le changement des rythmes scolaires. Afin de faciliter les démarches des familles, la Ville de Saint-Nazaire a d’ores et déjà adopté de nouvelles mesures. Il est désormais possible :

  • d’effectuer les réservations par périodes, ajustées en fonction du calendrier scolaire ;
  • de réserver jusqu’à 8 jours avant la date souhaitée ;
  • d’annuler sa réservation sans facturation jusqu’à 8 jours avant la date réservée ;
  • d’effectuer les réservations et les annulations à distance, via le portail de l’espace famille (effectif après les vacances d’automne).

Contact et infos pratiques

Espace famille – 4 rue Lechat
(face à la médiathèque Étienne-Caux).
Tél. 02 44 73 43 00 / espace-citoyens.net

De gauche à droite : Xavier Perrin, adjoint en charge de l’éducation ; Gwenaël Le Gal, responsable du service éducation ; Stéphanie Guillou, chargée de mission inclusion ; Céline Paillard, adjointe en charge des ressources humaines et du patrimoine bâti ; Sophie Parlier, directrice enfance éducation ; Lætitia Delval, responsable du service enfance ; Emmanuelle Bizeul, adjointe en charge de la petite enfance ; Stéphanie Lipreau, adjointe en charge de l’enfance et de la jeunesse.

Des grands projets de réhabilitation

Implanté en lisière du quartier du Petit-Caporal à Saint-Nazaire, le groupe scolaire Pierre-Brossolette est en cours de réhabilitation pour devenir un nouveau lieu de vie. Le projet vise à créer un pôle d’équipements autour de l’enfance et de la petite enfance qui abritera la crèche des Petits Clowns, l’accueil périscolaire, le centre de loisirs et une nouvelle salle polyvalente. La livraison de l’opération est prévue en fin d’année 2023.

L’école Jules-Simon, située à l’Immaculée, se dotera quant à elle d’un nouveau restaurant scolaire. Le projet, dont la livraison est prévue à la rentrée 2025, inclut également la réhabilitation de l’école maternelle et le réaménagement des espaces de récréation.

Côté centre-ville, le groupe scolaire Jean-Jaurès accueillera, à l’horizon 2025, une classe supplémentaire en maternelle et une autre en élémentaire avec une direction commune, un centre de loisirs, ainsi qu’un nouveau restaurant scolaire.

Une nouvelle école dans les quartiers ouest

Pour faire face à l’augmentation régulière du nombre d’élèves, la municipalité a décidé de lancer un projet de construction d’une nouvelle école à l’ouest de la ville. Implantée face à l’espace civique Jacques-Dubé et à proximité du collège Pierre-Norange, elle sera composée de douze classes — sept élémentaires et cinq maternelles —, de locaux périscolaires, d’un restaurant scolaire et d’espaces de récréation adaptés au nombre d’enfants.

Le groupe scolaire Pierre-Brossolette est en cours de réhabilitation pour devenir un nouveau lieu de vie, de rencontres et de convivialité à l’échelle du quartier. © Mabire-Reich

Revenir en haut de page