Rythmes scolaires : une nouvelle consultation sur la semaine de 4 jours

Photo : Rentrée scolaire à l’école Albert Camus dans le quartier d’Avalix. © Christian Robert – Ville de Saint-Nazaire

Un conseil d’école extraordinaire se réunira le 24 février prochain pour voter sur la question de la semaine de 4 jours.

 

À l’occasion de la tenue des Conseils d’écoles à l’automne 2021, la question des rythmes scolaires est réapparue à plusieurs reprises. En conséquence, la Ville de Saint-Nazaire a souhaité vérifier l’opportunité de réinterroger la semaine de 4,5 jours en s’adressant d’abord aux enseignant·es par le biais d’un sondage. Sur les 280 exerçant à Saint-Nazaire, 227 ont répondu au sondage. 84,6 % disent souhaiter que la question de la semaine des 4 jours soit de nouveau posée.

« J’ai donc décidé d’organiser un conseil d’école extraordinaire pour que l’ensemble de la communauté éducative puisse statuer », annonce Xavier Perrin, adjoint au Maire en charge de l’Éducation. Il ajoute que « Les élu·es de la municipalité ne participeront pas au vote. Je considère que le choix revient principalement aux enseignant·s puis aux parents élus. La responsabilité des élu·es de la municipalité est double : permettre la tenue du débat et garantir la mise en œuvre du choix qui sera fait ».

Un conseil d’école extraordinaire aura lieu le 24 février à 18h. ll permettra le vote des membres autorisés par le code de l’Education sur cette question précise : 

  • Souhaitez-vous le maintien de la semaine scolaire à 4,5 jours sans changement dans son organisation actuelle  

ou

  • souhaitez-vous le retour à ce que nous connaissions avant la réforme, à savoir l’école le lundi, mardi, jeudi, vendredi et pas d’école le mercredi ?

A noter : les ATSEM et les responsables de sites ont une voix consultative et ils sont consultés par sondage également.

Mise en œuvre en 2023

Si le retour à 4 jours était décidé, sa mise en œuvre ne pourra se faire qu’à la rentrée scolaire de septembre 2023. Le travail de réorganisation est très conséquent et concerne tous les services de la Ville, la vie associative, et l’éducation nationale. Ce temps permettra également aux familles de s’organiser par rapport au mercredi matin libéré. 

 

 

 

Revenir en haut de page