Des foyers conçoivent ensemble leur espace de vie

L’écoquartier Sautron réunit tous types de profils : des personnes seules, des couples de tous les âges, et des familles. (©Ville de Saint-Nazaire – Christian Robert)

L’écoquartier Sautron va prendre vie à proximité du front de mer et des commerces de la rue de Pornichet. Ses futurs habitants imaginent ensemble leurs logements et leurs espaces communs : ils sont engagés dans le projet collectif du Carrousel, un habitat participatif de douze à quinze logements, dans lequel il reste des places.

 

« L’été 2021, nous avons découvert le projet de la Sonadev* qui correspond à nos envies : tester une nouvelle façon de vivre en ville dans un écoquartier au bord de la mer et près du travail », explique Chloé, 33 ans, en couple avec Aurélien.

L’emplacement idéal de l’écoquartier Sautron a séduit le ménage primoaccédant à la propriété, tout comme sa construction selon des exigences environnementales élevées et un niveau passif en matière énergétique. Mais la dimension collective du projet Le Carrousel est aussi un véritable atout. « Même si cela demande un investissement, c’est un plus : on est rarement à l’origine de la conception d’un bâtiment entier », sourit Chloé.

Accompagnés par la Sonadev qui a missionné l’association L’Epok pour des ateliers mensuels, cinq foyers s’inscrivent dans la démarche participative. Douze à quinze logements sont prévus. Les candidats intéressés sont les bienvenus pour intégrer le projet en cours et participer ainsi à la finalisation des éléments du programme. Les études de conception démarreront cet été avec l’équipe d’architectes.

Des profils divers

Pour Mireille et Didier, 70 ans, « c’est une deuxième jeunesse : nous désirions quitter notre maison individuelle pour intégrer un projet collectif qui permette d’être acteur et d’éviter l’isolement ».

Encouragé par ses filles dans cette démarche, le couple a d’ores et déjà exprimé certaines envies à la fois sur la taille et les pièces de leur appartement, mais aussi sur l’organisation spatiale et fonctionnelle des espaces communs. « Il y a tout un apprentissage sur le partage et la prise de décision commune », note Didier.

L’écoquartier Sautron réunit tous types de profils : des personnes seules, des couples de tous les âges, et des familles. Chaque semaine, les futurs voisins se rencontrent pour mieux se connaître et s’accorder sur leurs attentes avant de créer leur association.

« Nous envisageons de partager une buanderie et ses équipements, un atelier et un garage à vélos, ainsi que le jardin et une salle où nous pourrons organiser des concerts et des repas avec une ouverture sur l’extérieur », détaille Aurélien. Le jeune couple voudrait fonder une famille et réfléchit d’ores et déjà à la manière dont les enfants pourront prendre part au projet. Tous semblent d’accord pour développer des activités d’arts plastiques, de yoga ou d’aide aux devoirs.

* Sonadev : aménageur et maître d’ouvrage de l’écoquartier Sautron

 

Infos pratiques

• Environ 3 250 à 3 500€ TTC/m2 selon le mode d’accession, aidée ou libre
• Livraison fin 2024
• Contact : Isabelle Chaume, 02 40 22 96 92 / habitat@sonadev.fr

Revenir en haut de page