Saint-Nazaire. La 3e œuvre Estuaire bientôt dévoilée

Grégory Gicquel et Daniel Dewar. © Martin Launay Ville de Saint-Nazaire.

 

Le chantier se termine dans la pince de crabe. Daniel Dewar et Grégory Gicquel sont à Saint-Nazaire cette semaine pour suivre les finitions avant l’enlèvement des échafaudages la semaine prochaine.  Ces 3 sculptures monumentales commandées par Le Voyage à Nantes viennent clore le programme Estuaire commencé en 2007 et qui a permis l’installation d’une trentaine d’œuvres dans l’espace public.  

 

Les deux artistes ont eu carte blanche pour concevoir leur installation. Seule contrainte : le site choisi par le Voyage à Nantes. « Au départ, on était assez effrayé », s’amuse Daniel Dewar (à droite sur la photo) « le site est immense. Il fallait nous mettre à l’échelle ». Ils ont donc opté pour la technique moulage-béton et imaginé un parcours autour de 3 fragments d’un être humain. « Nous travaillons par associations d’idées mais à chacun ensuite de se faire sa propre interprétation ».  
 

« Lart dans l’espace public est un élément fort de notre politique culturelle », explique Michel Ray, adjoint à la culture de la Ville de Saint-Nazaire. « C’est un espace d’expression où les artistes nous donnent leur vision de la ville. C’est aussi un espace d’exposition qui met l’art à la portée de tous et qui permet à chacun de se questionner ».
 

De g. à d. Daniel Dewar, Michel Ray (adjoint à la culture de la Ville de Saint-Nazaire). Jean Blaise (Le Voyage à Nantes) et Grégory Gicquel.

« L’art doit provoquer le questionnement tout en restant accessible », renchérit Daniel Dewar « c’est ce que nous avons essayé de faire ici notamment avec l’intestin, un élément du corps humain essentiel voire central qui n’est pourtant jamais représenté. Nous avons choisi un béton avec une couleur chaude et des formes douces tout en rondeur ».  

Le système digestif. © Martin Launay - Ville de Saint-Nazaire. Une 3e œuvre à Saint-Nazaire

Le Pied, le Pull-over et le Système digestif est la 3e oeuvre installée à Saint-Nazaire après la suite de triangles (dans le port) et le Jardin du tiers paysages (toit de la base sous-marine). Elle fait face également au serpent des mers installé de l’autre côté de la Loire à Saint-Brévin. 

Les infos en+

La technique

  • La fourniture du béton, la réalisation des blocs et leur assemblage sur site a été réalisée par l’entreprise ETPO basée à Saint-Herblain. Les moules ont été fabriqués par Twinplast une entreprise belge. 

Les financements 

  • Ville de Saint-Nazaire : 24%
  • Le Voyage à Nantes : 24%
  • Partenariats privés : 16%
  • Ministère de la Culture : 15%
  • Département de Loire-Atlantique : 13%
  • FEDER – Plan Loire : 8%

Revenir en haut de page