Centre-ville. La magie du dragon va émerveiller les enfants

Illustration 3D : 
Image non contractuelle – Bureau d’Etudes Aménagement Urbain – Ville de Saint-Nazaire - Agrandir l'image, .JPG 682Ko (fenêtre modale)
Le dragon des mers sera installé en novembre sur l’esplanade des Droits de l’Homme Nelson Mandela et sera rejoint au printemps prochain par une anguille - une nouvelle œuvre dédiée cette fois aux 3-6 ans.

Imaginez un gigantesque animal se poser en plein cœur du centre-ville… Une créature merveilleuse, chimère à tête de dragon tout droit sortie d’un rêve, pour surprendre, amuser et faire se rencontrer petits et grands.

Les jeunes Nazairien(ne)s feront bientôt connaissance avec le Dragon des mers. Œuvre magistrale d’une longueur de 30 mètres, ce jeu XXL leur est entièrement dédié : ils pourront l’escalader, jouer autour, s’amuser à l’intérieur. Cette création ludique à destination des 6-12 ans prendra place dans le centre-ville à la fin du mois de novembre. Au printemps prochain, le Dragon sera rejoint par une anguille - une nouvelle œuvre dédiée cette fois aux 3-6 ans - et par d’autres curieuses sculptures  en bois.

Un terrain d’aventures pour les enfants

Œuvres sensibles construites en bois Red Cedar, chacune de ces pièces originales offrira une expérience sensorielle inédite. Ne cherchez pas ! Ce projet ne ressemble en rien aux jeux standardisés. Ici, on fait le pari d’accompagner les plus jeunes dans leurs mondes imaginaires. « À partir du moment où l’on crée un animal, l’enfant s’identifie, lui raconte des histoires, l’investit affectivement », expliquent les concepteurs David Steinfeld et Nathalie Massot, très attachés au récit construit autour de leurs animaux mythiques. Eux commencent le travail mais ce sont bien les enfants qui vont ensuite vivre l’histoire de ces fabuleuses créatures…

"Les enfants sont de plus en plus nombreux à Saint-Nazaire. 17% des habitants ont aujourd’hui moins de 15 ans et ils doivent trouver leur place dans la ville. Créer des lieux en plein-air dédiés au jeu, c’est une manière de les y aider. ", explique David Samzun, le maire de Saint-Nazaire. "Notre objectif est de faire de cet équipement, une nouvelle destination prisée des familles qui pourront y passer des moments privilégiés avec leurs enfants et s’approprier ainsi davantage l’espace urbain."

Les différentes créations qui seront implantées entre novembre 2017 et l’été 2018 sur l’esplanade des Droits de l’Homme Nelson Mandela, permettront aux enfants, quel que soit leur âge, d’expérimenter de nouveaux terrains d’aventure et d’exploration totalement sécurisés. Une façon aussi de mieux partager l’espace public avec les plus jeunes.

Et avec ses 7 mètres de large, le ventre impressionnant du Dragon des mers saura se transformer en gigantesque cabane pour une parenthèse enchantée dans un espace protégé. L’aménagement, complexe, prendra en compte les questions de sécurité, d’accessibilité, de mobilité et de logistique et les travaux commencés en septembre aux abords du Paquebot dureront jusqu’à fin novembre. 

Un lieu de vie dédié à la détente

Cette future mascotte des enfants devrait aussi séduire les grands ! Elle attirera bien sûr parents et grands-parents mais aussi flâneurs, touristes, chalands, travailleurs en pause… sans compter, demain, l’arrivée de nouveaux étudiants en centre-ville.

Lieu de partage convivial, plusieurs assises et tables de repos permettront de pique-niquer, converser, se retrouver et se détendre. Enfin, avec un éclairage public repensé, l’ambiance générale de l’esplanade va être revue afin d’offrir une déambulation piétonne, sécurisée et agréable.

"Le dragon des mers viendra ajouter de la poésie mais aussi de l’animation dans le cœur de ville. Il s’inscrit dans le plan de redynamisation du centre-ville et de soutien à l’attractivité des commerces, que nous avons mis en place", conclut David Samzun. 

A noter

  • Le nouvel aménagement de l'esplanade des droits de l'homme et du citoyen coûtera 1,1 million d'euros dont environ 450 000 euros pour les créations ludiques.