- Environnement

L’éco-pâturage en vogue à Saint-Nazaire

Cinq moutons Landes de Bretagne sont installés sur un espace de près de 2600 m2 au Val de Courance, près du chemin du Petit Gavy. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay) - Agrandir l'image, .JPG 407Ko (fenêtre modale)
Cinq moutons Landes de Bretagne sont installés sur un espace de près de 2600 m2 au Val de Courance, près du chemin du Petit Gavy. (©Ville de Saint-Nazaire - Martin Launay)

Des moutons se sont installés dans le Val de la Courance et aux Jaunais. Avec l’éco-pâturage, la Ville de Saint-Nazaire s’inscrit toujours plus dans une démarche de développement durable.

Un troupeau de moutons est apparu le long du chemin du petit Gavy. Ils appartiennent à l’éleveur Régis Fresneau, créateur de l’association « L’éco pâturage paysan 44 ». D’avril à octobre, ses brebis et ses agneaux paissent au Val de la Courance et aux Jaunais. Régis Fresneau fera découvrir son activité de berger aux riverains et aux scolaires. « Cette initiative d’une collectivité territoriale s’est co-construite patiemment depuis un an, notamment avec les services de la ville, relate Régis Fresneau. Avec les animations prévues pour sensibiliser à l’éco pâturage urbain, nous faisons entrer cette activité dans l’esprit des Nazairiens. La présence d'animaux domestiques permet du lien social dans les quartiers. »

Ces animaux rustiques des Landes de Bretagne sont des tondeurs naturels, mais pas seulement. En ruminant et piétinant le sol, ils enrichissent le nombre de plantes sauvages des prairies. Pour la Ville de Saint-Nazaire, l’installation de cet éco-pâturage est un engagement de plus pour la conservation et la protection de son patrimoine naturel. Cette action favorable à la biodiversité permet un entretien non mécanisé et donc non polluant de l’espace. Elle permet aussi de créer un site agréable pour les promeneurs et de sensibiliser au thème de la gestion différenciée.

13 moutons… et 160 000 abeilles

La Ville travaille également avec l’apiculteur Bernard Berthaud. Quatre de ses ruches sont implantées au Val de la Courance, près du chemin de l’Île des mers, sur un site clos et bordé par une prairie fleurie. Objectif : favoriser le développement de la biodiversité par la pollinisation. Les abeilles ont en effet un rôle essentiel pour les cultures. Des activités de découverte et d’observation seront l’occasion de le rappeler. La récolte de miel sera même partagée avec la population.

Les animations

Découverte du métier de berger
Régis Fresneau d’Eco-pâtre 44 expliquera son métier de berger et l’intérêt de l’éco-pâturage qui consiste à gérer les espaces verts enherbés par des animaux domestiques de race rustique comme les moutons.
De 10h à 17h, les samedi 3 et dimanche 4 juin, samedi 2 et dimanche 3 septembre au Parc Paysager (près des aires de jeux pour enfants et de la piste routière).

Découverte du métier d’apiculteur
Bernard Berthaud, apiculteur, expliquera son métier et le rôle de l’abeille pour la préservation de la biodiversité.
De 10h30 à 12h les samedis 17 juin et 5 août à Saint-Marc- le Prazillon – au bout du chemin de l’île des mers.