- Mairie, Enfance

Les crèches donnent la parole aux parents

En avril dernier, des parents du multi-accueil l’Ile aux Trésors ont visité l’unité de production alimentaire de la Ville. - Agrandir l'image, .JPG 493Ko (fenêtre modale)
En avril dernier, des parents du multi-accueil l’Ile aux Trésors ont visité l’unité de production alimentaire de la Ville.

Initiées par le multi-accueil l’Île aux Trésors, les commissions-parents se généralisent dans les structures d’accueil de la Ville. L’idée ? Favoriser les échanges et permettre aux parents d’être acteurs du projet éducatif.

Moment clé pour l’adaptation des enfants, l’accueil en crèche peut être une source d’inquiétude pour de nombreux parents. En 2011, le multi-accueil de l’Île aux Trésors a donc instauré une commission pour répondre à leurs attentes. L’expérience, concluante, s’est poursuivie lorsque la crèche est passée sous gestion municipale. La participation des parents se fait sur la base du volontariat et des réunions ont lieu quatre fois par an.

Lors de ces temps d’échange, des informations concrètes sont apportées sur le fonctionnement du lieu d’accueil. Les parents sont également invités à être des acteurs à part entière du projet éducatif. Une soirée sur la thématique de l’alimentation a ainsi vu le jour en avril dernier. Les parents organisateurs ont pu visiter en amont l’unité de production alimentaire de la Ville pour répondre ensuite aux interrogations des participants à la soirée. Autre animation proposée : la création d’un décor sur le thème des pirates pour une séance photo organisée dans le cadre de la fête de n d’année du multi-accueil ! Face au succès du dispositif, le Conseil municipal a donc voté le 29 septembre dernier la généralisation de ces commissions-parents dans les sept autres structures d’accueil municipales nazairiennes. 

« Créer du lien » 

Les parents de l’Île aux Trésors tirent un excellent bilan de l’expérience. Virginie Bourglan a rejoint la commission lorsque son enfant avait six mois : « C’était une façon pour moi de m’impliquer dans son quotidien. C’est également un bon moyen de créer du lien avec les autres parents. Et l’enfant est rassuré en sen- tant ses parents rassurés. » Même constat positif pour Nadia Dubreil. En participant au projet, la jeune maman cherchait à se rapprocher du personnel encadrant. Elle y a trouvé une « réelle cohésion » et des réponses à ses questions.

 L’alimentation est un sujet qui nous tient à cœur en tant que parent. Grâce à la soirée organisée autour de cette thématique, nous avons pu en savoir plus sur la qualité des aliments  servis aux enfants. C’est très rassurant ! 

La volonté de généraliser ces commissions est un volet de la politique de la Ville en matière de petite en- fance.. Pour Emmanuelle Bizeul, l'adjointe au maire chargée de ce dossier :

«Le Projet éducatif local stipule que l’on doit prendre en compte la place des parents dans le processus éducatif. La société actuelle développe parfois des craintes chez les parents et c’est à nous d’aller vers eux. L’idée est donc d’être au plus près des besoins des familles grâce à la qualité de l’accueil. On sait que ça favorise l’épanouissement des enfants !

Aller plus loin

Démarches en ligne, nouveaux horaires, label qualité... Pour améliorer ses services publics, la Ville de Saint-Nazaire innove et interroge ses usagers. Lire notre dossier complet.