- Divers, Tourisme

Jumelages. « S'ouvrir aux autres avec de vrais temps d'échanges »

Gaëlle Bénizé-Thual, adjointe au maire de Saint-Nazaire chargée des sports et des jumelages, et Mariama Alou, chargée du suivi des Relations Internationales à la Ville de Saint-Nazaire (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert) - Agrandir l'image, .JPG 260Ko (fenêtre modale)
Gaëlle Bénizé-Thual, adjointe au maire de Saint-Nazaire chargée des sports et des jumelages, et Mariama Alou, chargée du suivi des Relations Internationales à la Ville de Saint-Nazaire (©Ville de Saint-Nazaire - Christian Robert)

Depuis 1953, la Ville de Saint-Nazaire s'implique dans des relations de jumelage. Elle en a développé avec trois villes européennes et continue à renforcer ces précieux échanges.

A Saint-Nazaire, la Ville et le comité de jumelages, les scolaires, mais aussi une vingtaine d'associations sont impliqués dans les échanges avec les trois villes jumelles : Sunderland sur la côté Est de l'Angleterre, Saarlouis dans la Sarre en Allemagne et Avilès dans les Asturies en Espagne.

"On favorise les voyages, notamment ceux des collégiens, explique Gaëlle Bénizé-Thual, adjointe aux sports et aux jumelages. Il n'y a rien de tel pour s'ouvrir l'esprit." Des élèves du collège Anita Conti rentrent d'Allemagne et s'apprêtent à recevoir leurs correspondants en mars, ceux du collège Jean Moulin préparent un voyage à Avilès en avril.

Les projets foisonnent aussi autour du sport et de la culture. Le SNAN reçoit par exemple une délégation de nageurs d'Avilès pour le Trophée des jumelles du club nazairien de natation. Le club de danse O Dancing Eire prévoit un déplacement à Saarlouis et des échanges se poursuivent autour du basket et du hand. Avec l'OMJ (Office Municipal de la Jeunesse), des élèves de quatre écoles primaires et de deux collèges explorent également les questions liées au sport et à la santé dans le cadre des partenariats européens Erasmus+ mis en place par les Villes de Saint-Nazaire et Sunderland en partenariat avec l'Inspection académique et avec le soutien financier de l'Europe.

Entretenir l'amitié

Les villes jumelles prennent part aux événements majeurs de Saint-Nazaire. "Tous les maires sont invités aux festivités liées à The Bridge fin juin, indique Gaëlle Bénizé-Thual. L'objectif, c'est d'entretenir l'amitié et de nouer des liens avec les maires dont ceux nouvellement élus à Avilès et Saarlouis."

Les échanges entre les villes sont d'ailleurs enrichissants d'un point de vue technique. Toutes trois industrielles et tournées vers un développement touristique, les villes jumelles sont confrontées à des enjeux communs. "On peut porter des problématiques communes au niveau européen", précise l'élue qui ajoute que "toutes ces rencontres permettent de s'ouvrir aux autres avec de vrais temps d'échanges." Avec l'Espagne et l'Allemagne, les temps de transport raccourcis facilitent les échanges. Mais il s'agit aussi de développer les contacts via Internet, notamment avec Sunderland, plus éloignée. Gaëlle Bénizé-Thual se rendra sur place en avril pour discuter de nouvelles actions.