- Famille

Sylvie Baron reçoit la médaille de la famille

Dominique Trigodet, adjointe aux Solidarités de la Ville de Saint-Nazaire, remet la médaille de la famille à Sylvie Baron. (ⓒVille de Saint-Nazaire - Christian Robert) - Agrandir l'image, .JPG 426Ko (fenêtre modale)
Dominique Trigodet, adjointe aux Solidarités de la Ville de Saint-Nazaire, remet la médaille de la famille à Sylvie Baron. (ⓒVille de Saint-Nazaire - Christian Robert)

La Ville de Saint-Nazaire a décerné la médaille de la famille à Sylvie Baron mardi 19 septembre pour son engagement auprès de ses quatre filles.

L’adjointe au maire de Saint-Nazaire chargée des solidarités Dominique Trigodet s’est rendue mardi 19 septembre chez Sylvie Baron pour lui décerner la médaille de l’enfance et des familles. Cette distinction honorifique a été créée en 1920 comme symbole de reconnaissance de la nation aux familles méritantes.

La médaille de la famille est désormais attribuée aux mères et aux pères qui élèvent ou ont élevé au moins quatre enfants ou aux personnes qui élèvent ou qui ont élevé dignement un ou plusieurs enfants dans un contexte familial, social ou économique particulièrement difficile, ainsi qu’aux bénévoles et professionnels qui interviennent auprès des familles.

Gwladys Baron a proposé la remise de cette médaille à sa maman afin que tout le soutien dont cette dernière témoigne à ses quatre filles et à ses petits-enfants depuis toujours soit reconnu. L’Union départementale des associations familiales (Udaf), qui statue sur les attributions, a considéré que l’investissement de Sylvie Baron auprès de sa famille tous les jours méritait en effet cette distinction.

Maman et assistante maternelle investie

La municipalité a naturellement souhaité honorer cette femme nazairienne qui a toujours suivi de près la scolarité de ses filles, notamment au sein de l’association des parents d’élèves de l’école Edouard Herriot ou de l’Amicale laïque de l’école Victor Hugo jusqu’en 2011.

Pour accompagner ses filles Leslie, Solène, Gwladys et Blandine jusque dans leurs différentes orientations professionnelles et dans l’accomplissement de leurs projets, elle a cessé son activité professionnelle dans la grande distribution à la naissance de son troisième enfant, puis a repris une activité d’assistante maternelle agréée pendant laquelle elle a gardé un petit garçon trisomique, avant de revenir dans la grande distribution au rayon fruits et légumes jusqu’à sa retraite.